twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protection des données personnelles : Dakar accueille un forum africain la semaine prochaine

vendredi 15 mai 2015

La Commission de protection des données personnelles (Cdp) organise les 19 et 20 mai prochains, le premier forum africain sur la protection des données personnelles. 300 délégués venus de 14 pays africains, d’Europe et du Canada y sont attendus.

La Commission de protection des données personnelles (Cdp) organise les 19 et 20 mai prochains, le premier forum africain sur cette question. Le thème retenu est : « Comprendre les enjeux et savoir protéger les données personnelles en Afrique », indique le directeur de la Cdp qui a rencontré la presse ce mercredi. Selon Mouhamadou Lô, cette rencontre est la réponse que la Cdp veut apporter aux nouvelles menaces qui pèsent sur les données personnelles dans un monde où l’utilisation des réseaux sociaux, les contraintes relatives à l’utilisation du Cloud computing du fait de l’hébergement des données personnelles hors du pays accroissent les risques qui pèsent sur les données personnelles. Cette rencontre, qui va accueillir quelque 300 délégués venus de 14 pays africains, d’Europe et du Canada, devrait aboutir à la mise en place d’un Réseau africain des autorités de protection, explique M. Lô.

250 dossiers reçus en 2014

La protection des données personnelles est encore une question sensible au Sénégal. Pour l’année 2014, la Cdp a enregistré un bilan « satisfaisant », selon son directeur Mouhamadou Lô. M. Lô annonce que l’institution a enregistré plus de 250 dossiers. Parmi ces dossiers, il y a 76 demandes d’autorisation portant sur des traitements sensibles telles que les données biométriques, les données transférées à l’étranger et les données de santé. 91 des dossiers reçus concernent des déclarations portant sur des systèmes de vidéosurveillance, des bases de données relatives aux ressources humaines et des fichiers clients ou des abonnés de prestation de service ainsi que 43 plaintes portant notamment sur l’utilisation excessive de Sms pour prospection commerciale.

Mame Woury Thioubou

(Source : Le Quotidien, 15 mai 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)