twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Prostitution : La section de recherches fait tomber le réseau du net

mercredi 24 février 2016

Six prévenus (deux hommes et quatre filles) ont été condamnés hier par le Tribunal de Dakar pour les délits respectifs de proxénétisme et défaut de carnet sanitaire. Ils exerçaient le plus vieux métier du monde à travers le net.

G. Diédhiou et M.D.J. Bonaire ont été reconnus coupables, hier, de proxénétisme. Même sort, pour les jeunes demoiselles M. D. Diouf, M. Faye, R.N. Tine et S. Fall jugées par le Tribunal des flagrants délits de Dakar pour défaut de carnet sanitaire. Les deux messieurs ont écopé de 2 mois ferme et d’une amende de 100 000 F CFA. Les quatre filles s’en sortent mieux, avec une peine de deux mois assortie de sursis. Tout ce beau monde s’est retrouvé à la barre, à cause d’une idée du Béninois M. Bonaire. Via le net, il avait fait une annonce disant qu’il dirigeait une agence de rencontres. G. Diédhiou a pris contact et lui a dit qu’il connaissait des filles qu’il pouvait mettre à sa disposition. En contrepartie, il devait toucher une commission si jamais les filles trouvaient des clients.

Ceci fait, M. Bonaire a fixé la passe à 50 000 F CFA, l’heure. On était au début du mois de janvier 2015. Lorsque les clients se sont manifestés, ils ont dit à l’agence de leur trouver un lieu de rencontres. Les deux néo-proxénètes décidèrent qu’elles auraient lieu chez Diédhiou, à Nord Foire. Malheureusement, le duo n’a pas eu le temps de faire fortune, puisque la section de recherches de la gendarmerie est rapidement entrée dans la danse.

Les pandores se sont fait passer pour des clients. Ils ont pris langue avec les gérants de l’agence et leur ont promis une enveloppe de 150 000 F s’ils sont attirés par les filles. L’agence a sauté sur l’occasion et a demandé aux quatre filles de se présenter sur les lieux. Ainsi, jeudi dernier, à la place des clients, elles ont eu droit à une visite des pandores. Elles ont été embarquées puisque personne d’entre elles ne possédaient un carnet de santé, contrairement à la loi. G. Diédhiou a aussi été arrêté. Entendus, les prévenus ont balancé le Béninois. Les deux proxénètes ont révélé qu’ils n’ont eu que quelques clients dont la plupart ont dit qu’ils n’étaient pas attirés par les physiques des filles.

Hier à la barre, les filles ont reconnu s’adonner à la prostitution. Les unes, depuis 3 ans ; les autres depuis un an. Elles ont ajouté avoir fait les démarches nécessaires pour obtenir un carnet sanitaire. Ensuite, elles ont pris l’engagement de tout laisser si elles hument l’air de la liberté. G. Diédhiou et M.D. J. Bonaire ont, eux, déclaré méconnaître la législation en ce qui concerne la prostitution. Que leur mission ne consistait qu’à mettre en rapport les clients et les filles. Ils ont présenté leurs plates excuses au Tribunal, tout en demandant la clémence de la justice, vu qu’ils n’avaient pas de conseillers. Le Procureur de la République a requis 6 mois ferme et une amende de 250 000 F CFA, pour les deux hommes. Il a sollicité une peine de 3 mois ferme pour le quatuor de filles.

Cheikh Thiam

(Source : L’Enquête, 24 février 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)