twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Projet de télévision du Groupe Wal Fadjri : Sidy Lamine veut une Al Jazeera africaine

mardi 7 décembre 2004

Le Groupe Walfadjiri se verrait bien en Al jazeera africaine. Et son directeur, Sidy Lamine Niasse, en magnat de la presse du continent noir, diffusant sur l’ensemble de la planète. Peut-être même en Rupert Murdoch sénégalais. « Nous avons des ambitions, nous voulons devenir un géant », confesse-t-il à ses confrères journalistes réunis dans son bureau à la vieille du huitième anniversaire du Groupe. Et avec un investissement provisoire annoncé de plus d’un milliard de francs Cfa, Walfadjiri se donne les moyens de ses ambitions.

Un investissement tout d’abord consacré à la construction de nouveaux locaux dignes de telles aspirations dont le « Mollah » a fièrement dévoilé les plans à la presse. Il promet un « bâtiment de quatre étages tout en marbre dont le rez-de-chaussée abritera une imprimerie dernier cri, capable de tirer, d’ici à janvier, douze pages-dont huit en couleur ».

« On passe du ndiaga-ndiaye’’ à la Mercedes », ironise M. Niasse. Le deuxième étage de ce futur « temple de la presse sénégalaise » sera réservé aux trois radios du groupe (généra-liste, musicale et religieuse), le troisième, à la télévision avec salles de talk-show et de directs et le quatrième abritera l’administration.

Ce n’est pas tout. Suite à un différend avec son diffuseur sur satellite, World Space, Walf s’est trouvé contraint de trouver un palliatif et en a profité pour élargir sa sphère de diffusion. Les Sénégalais de l’étranger peuvent ainsi suivre le quotidien et les émissions de radio « n’importe où dans le monde » sur internet, par le biais de British Telecom (Bt) et par satellite (Goldcast), soutient Sidy Lamine Niasse.

Sur le plan régional, la direction du Groupe annonce également que « les six stations de radio ont été totalement renouvelées ». Des hélicoptères sont en voie d’acquisition « pour faire des reportages partout, car la presse ne doit pas être le parent pauvre de la démocratie », assure encore le patron du Groupe de presse de Sacré-cœur.

De son côté, Aliou Ndiaye, directeur des programmes de la radio, annonce la location d’un nouveau canal satellite pour le projet de télévision :

« Ce canal permet de faire de la télévision, on a déjà tout le matériel et grâce au satellite, on peut faire de la télé sans l’autorisation de l’Etat. »

Les noces d’anniversaire dureront jusqu’au dimanche 12 décembre prochain. Deux avions ont été affrétés pour l’occasion car les lieux de la fête anniversaire se situent entre Ziguinchor, Thiès, Tambacounda, Louga et Kaolack.

David THOMSON

(Source : Le Quotidien, 7 décembre 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)