twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Projet d’externalisation à la Sonatel : Jubanti Sénégal porte le combat des travailleurs

jeudi 14 avril 2016

Une délégation de la Coalition « Jubanti » Sénégal a rencontré le Syndicat des travailleurs de la Sonatel (Synts), hier. La rencontre était axée sur le projet d’externalisation que France Télécoms envisage de lancer. Selon Mamadou Mouth Bane qui a conduit la délégation, « les travailleurs de la Sonatel ont largement expliqué le projet, en insistant surtout sur ses risques sécuritaires et économiques… la vie de l’entreprise, les difficultés, les manœuvres malsaines de France Télécoms et d’Orange. » Pour lui, il y a « un niveau élevé de la menace du projet d’externalisation qui fera perdre des emplois à l’entreprise, menacera la sécurité publique, affectera l’économie nationale et compromettra notre souveraineté ». Face à cette situation, la Coalition Jubanti Sénégal « a décidé de s’engager sans réserve dans ce combat, pour sauver la Sonatel, défendre la souveraineté nationale, stopper les menaces contre la sécurité publique, protéger notre système économique ». Le plan d’action est déjà décliné. « Jubanti Sénégal, en concertation avec ses alliés, entend adresser une lettre au président de l’Assemblée nationale, pour une audition des ministres de Télécommunications et des Forces Armées sur la question, remettre un mémorandum à l’ambassadeur de France à Dakar et tenir un sit-in devant l’Ambassade, déposer une plainte contre toute autorité sénégalaise impliquée dans ce que l’on peut qualifier de haute trahison et d’atteinte à la sureté de l’Etat », ont précisé Mamadou Mouth Bane et Cie Le projet d’externalisation soulevé par France Télécoms a fini d’installer un climat délétère à Sonatel.

Chimère Junior Lopy

(Source : L’Observateur, 14 avril 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik