twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Projet « Large bande Sénégal » : Le directeur de l’Adie sur les chantiers à Kaolack et Foundiougne

vendredi 19 août 2016

Le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat a poursuivi, hier, à Kaolack, une tournée nationale de visite des chantiers du projet national Large bande Sénégal, entamée par le sud du pays. Cheikh Bakhoum, accompagné par les partenaires chinois de Huawei, a indiqué que la région de Kaolack était largement concernée avec l’installation de la fibre optique sur les axes Kaolack-Keur Ayib et Kaolack-Foundiougne.

Le projet national Large bande Sénégal qui vise un déploiement de 2.500 km de fibre optique pour mailler tout le territoire national en vue d’une couverture en très haut débit se poursuit dans la région de Kaolack. Le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), maître d’œuvre du projet, est venu superviser les chantiers, hier. Cheikh Bakhoum qui avait à ses côtés son partenaire stratégique chinois Huawei, s’est dit rassuré par le niveau d’exécution des travaux dans la région de Kaolack. Deuxième étape de la tournée démarrée par Thiès.

Dans le secteur de la région de Kaolack, il existe deux axes, à savoir Kaolack-Keur Ayib et Kaolack-Foundiougne avec le déploiement de la fibre optique pour le très haut-débit et la couverture de la télévision numérique terrestre. Au total, le projet Large bande va dérouler au total 3.000 km de fibre optique, assurer la connectivité de 300 bâtiments administratifs pour l’intranet gouvernemental ainsi que la construction d’un Datacenter sur le site de Diamniadio.

D’un coût global de 85 millions de dollars Us, cet important programme va assurer, selon M. Bakhoum, le désenclavement numérique du Sénégal. Interpellé sur l’appel de l’Association des maires du pôle Sine-Saloum sur la mise en place d’un Pudc numérique, le directeur général de l’Adie a souligné que ce chantier anticipait largement sur cette demande.

« Aujourd’hui, la volonté du chef de l’Etat est une couverture numérique totale de tout le territoire national. D’immenses efforts ont été faits dans ce sens avec l’Intranet gouvernemental qui permet aujourd’hui une communication par vidéo conférence entre les gouverneurs et les ministres. Avec le projet Large bande, il y aura un large maillage du territoire en termes de connectivité, notamment des zones rurales qui étaient en retrait dans le domaine de la connectivité… », a indiqué le directeur général de l’Adie.

Elimane Fall

(Source : Le Soleil, 19 août 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)