twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Projet FUDPE : Le Niger s’inspire de l’expérience sénégalaise

vendredi 13 avril 2018

Suite à la demande du Ministère de la Fonction publique du Sénégal, l’Agence De l’Informatique de l’Etat a reçu, ce 11 Avril 2018, une délégation du Niger, dirigée par le Secrétaire général du Ministère de la Fonction Publique, Monsieur Moussa Attah Assoumane. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’un benchmarking que le Niger effectue au Sénégal concernant le Projet Fichier unifié des Données du Personnel de l’Etat (FUDPE). Cela a également été une occasion pour la délégation nigérienne d’en apprendre davantage sur l’ADIE, ses missions et réalisations.

Cette rencontre présidée par le Secrétaire général de l’ADIE, Monsieur Alyoune Badara Diop, avait principalement pour but de partager des informations relatives à la mise en œuvre du Fichier Unifié des Données du Personnel de l’Etat dont l’Agence De l’Informatique de l’Etat est le bras technique. Ce projet vise à centraliser toutes les données des agents de l’Etat pour une maîtrise de la masse salariale et des effectifs, à réduire et assurer la visibilité des charges de gestion du personnel, à aboutir à une meilleure planification des ressources et des emplois, et à dématérialiser les procédures liées aux agents de l’Etat.

En effet, le Niger qui compte exécuter un projet similaire, a voulu s’inspirer de l’expérience sénégalaise pour aboutir à de bons résultats. « Nous sommes venus voir les dispositions organisationnelles, opérationnelles, technologiques qui ont été mises en place par le Sénégal pour pouvoir mener à bien cette opération. Nous en sortons très satisfaits » a confié M. Abdou Razakhe Abani, chargé de programme PCDS au Niger, un programme de la Banque mondiale.

Moteur de la transformation numérique de l’Administration, l’ADIE a mis en œuvre un bon nombre de projets afin de moderniser et d’améliorer le service public par le biais du digital. Des réalisations innovantes qui en font aujourd’hui un modèle de référence dans la sous-région Ouest-africaine. C’est dans ce cadre que l’Etat du Niger s’est aussi récemment doté de l’Agence Nationale pour la Société de l’Information (ANSI).

« L’ADIE est un modèle à suivre. On a été vraiment impressionné par le dispositif matériel et l’expertise dont fait preuve l’Agence. » témoigne le Secrétaire général du Ministère de la Fonction Publique du Niger, Monsieur Assoumane. Ce dernier n’a pas également manqué d’exprimer son souhait de voir l’ADIE les accompagner « dans la démarche par rapport à l’implémentation du système de la biométrie au Niger ».

(Source : ADIE, 13 avril 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)