twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Programme local de gestion de l’élevage : Microsoft accorde une contribution par le numérique

jeudi 30 janvier 2014

La gestion du sous-secteur de l’élevage est l’une des problématiques les plus difficiles à résoudre dans le monde rural. Malgré les efforts considérables déployés ça et là dans les différentes politiques menées soit par l’Etat soit par les partenaires au développement, les éleveurs sénégalais peinent toujours à mettre un terme à certaines pratiques désastreuses et dévastatrices, à l’image du vol de bétail considéré aujourd’hui comme le premier facteur de pauvreté dans les zones délocalisées.

Ainsi face à l’ampleur du phénomène, et la passivité apparente de la répression, les populations de la commune de Passy, en partenariat avec Microsoft International, ont procédé mardi dernier au lancement de leur nouveau projet intitulé : « Projet Daral ».

C’était pour faire face à la question et apporter une nouvelle touche à la nouvelle politique définie par l’Etat au profit d’un développement durable du secteur de l’élevage sur l’ensemble du territoire national.

La cérémonie qui marquait le démarrage de ce projet a été présidée par le ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye, et son homologue de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Abdoulaye Dièye. Ce projet a pour objectifs de moderniser l’élevage à travers l’ensemble de ces secteurs d’intervention.

Et grâce à l’appui technique et financier tiré de leur partenariat avec Microsoft, il a surtout été inventé pour développer le sous-secteur à partir du numérique. Autrement dit, en l’adoptant aux services de la nouvelle technologie de l’information et la communication (Tics).

Pour y arriver, un centre d’échanges et de recherches Microsoft sera aussi fonctionnel dans la commune de Passy pour sensibiliser et surtout informer les populations sur les questions concernant le fonctionnement de secteur, sa gestion, ses pairs et impairs, autant dans leur zone de couverture qu’au-delà même de leurs territoires.

C’est aussi un outil de gestion de données à partir duquel les populations auront le privilège de s’adapter, échanger, et partager l’expérience avec les autres pays du monde et répertorier toutes les statistiques géo sanitaires des cheptels, allant du principe de leur identification, leur nombre arithmétique jusqu’à leur évolution démographique dans le temps.

En somme un outil de prévention est aussi prévu, pour faciliter le travail aux équipes des programmes de vaccination ou de recensement souvent déployées pour la protection des cheptels contre certaines attaques épidémiques extérieures. Pour le cas spécifique au vol de bétail, les populations demeurent encore dans l’inquiétude.

Quelle que soit la volonté de l’Etat, Microsoft et les autres partenaires, de sécuriser des cheptels par le numérique, la plupart d’entre elles redoutent encore ce grand banditisme.

Abdoulaye Fall

(Source : Sud Quotidien, 30 janvier 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)