twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Presse en ligne : L’Appel veut des sites et contenus de qualité

vendredi 29 juillet 2016

Le renforcement de capacités est un cheval de bataille des acteurs de la presse en ligne qui veulent des contenus de qualité. Ils l’ont dit, lors d’une rencontre avec les journalistes.

La presse en ligne sénégalaise est composée de citoyens responsables qui ont une claire conscience des enjeux et de l’avenir de leur secteur. C’est l’avis de Ibrahima Lissa Faye, président de l’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne (Appel). Face aux journalistes, hier à la Maison de la presse, l’Appel a fait part de son projet de labellisation et de mise en place d’un cahier de charges dont le respect strict sera obligatoire pour tout promoteur de sites.

Ibrahima Lissa Faye et ses confrères de la presse en ligne constatent avec amertume les dérives quotidiennes sur la toile. Dès lors, il y a urgence à boucler toutes les réflexions, qui doivent autoriser une pratique saine et professionnelle du métier de journalisme en ligne. « Malgré notre force, avec plus de 2 millions de visiteurs par jour, et que nous constituons l’avenir des médias, de manière générale, nous sommes critiqués, catalogués et l’objet de toutes sortes de procès. Même s’il y a un part de vérité dans ces complaintes, des consommateurs et autres, les membres de l’Appel (53 sites) estiment que ce sont souvent des clichés inhérents au fait qu’on soit une force en émergence », souligne M. Faye.

Le président de l’Appel informe qu’un plan stratégique 2016-2020 est élaboré par l’association ; un projet ambitieux pour le renforcement des capacités de ses membres afin d’améliorer la qualité des contenus. Ce plan sera soumis, d’ici novembre, aux partenaires de l’association à travers une table-ronde des bailleurs. De son côté, Daouda Thiam, secrétaire général de l’Appel, a déclaré que le milieu doit être assaini afin de distinguer la bonne de la mauvaise graine. Une commission chargée d’éthique et de déontologique est mise en place pour mieux réguler le secteur. M. Thiam a donné l’exemple d’un administrateur de site, qui n’arrêtait pas de publier des photos peu amènes.

Après plusieurs mises en demeure pour le ramener à l’ordre, le mis en cause n’a pas obtempéré. Ce qui lui a valu une exclusion purement et simplement de l’Appel. Pour les membres de cette association, comme Mountaga Cissé, son porte-parole, l’exercice du journalisme en ligne peut espérer un avenir radieux avec une économie florissante.

Serigne Mansour Sy Cissé

(Source : Le Soleil, 29 juillet 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)