twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Présidentielle 2019 : Gorée Institute présente son rapport sur la portée et l’utilisation des Réseaux Sociaux en période électorale…

dimanche 17 février 2019

Après un premier rapport ayant couvert la fin du mois de novembre et la première quinzaine du mois de janvier, l’Unité d’Assistance Électorale (UAE) du Gorée Institute rend publique son second rapport sur l’utilisation des Réseaux Sociaux (RS) en période électorale qui prend en compte les publications de janvier et de février. Une étude qui mesure scientifiquement la portée des réseaux sociaux sur le processus électoral sénégalais.

Ainsi, grâce à un partenariat avec le Réseau des Blogueurs du Sénégal formés par l’Institut sur les techniques de recueil, d’analyse et de production de données, le Centre pour la Démocratie, le Développement et la Culture en Afrique rend public son Rapport N°2 sur l’utilisation des réseaux sociaux en période électorale sur la base d’un travail de monitoring qui a débuté au mois de novembre 2018 et qui va se poursuivre jusqu’au mois d’avril 2019.

Les données et chiffres exposés dans le document renseignent sur la représentativité des acteurs politiques sur les réseaux sociaux à travers le nombre de publications et l’interaction avec le public, et établissent le top 10 des acteurs politiques les plus suivis sur Facebook et sur Twitter. Le document fait une analyse des types d’acteurs et de la notion de Genre dans les publications, non sans lister les hashtags les plus usités en cette période électorale.

Par ailleurs, le Rapport 2 du monitoring des RS révèle les différentes thématiques abordées par les acteurs, ainsi que celles reléguées au second plan. Il renseigne aussi sur les langues les plus utilisées, le ton et les types de propos selon les types d’acteurs.

L’analyse politique faite dans ledit rapport dévoile une présence inégale des candidats à l’élection présidentielle sur les réseaux sociaux, tout en confirmant les tendances dégagées par le premier rapport, à savoir la domination de l’actualité relative à l’élection présidentielle, la marginalisation des femmes et la bonne qualité des publications de manière générale.

(Source : Senego, 17 février 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)