twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pour la modernisation de l’administration : L’ADIE et Gaindé 2000 unissent leur force

jeudi 26 mars 2015

L’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE) et GAINDE 2000 ont décidé de mutualiser leurs forces, en vue d’accélérer la mise en œuvre de projets de dématérialisation des procédures administratives. L’ADIE est une agence gouvernementale en charge de la modernisation de l’administration sénégalaise.

Elle a aussi pour mission de mener et de promouvoir, en coordination avec les différents services de l’Administration, les autres organes de l’Etat et les collectivités locales, tout type d’actions permettant à l’Administration de se doter d’un dispositif cohérent de traitement et de diffusion de l’information, répondant aux normes internationales, en matière de qualité, de sécurité, de performance et de disponibilité. Tandis que GAINDE 2000 est le bras technologique qui accompagne la direction générale des douanes dans ses projets d’informatisation. Ce système a mis en place le guichet unique électronique du commerce extérieur et fait figure de pionnier de la dématérialisation.

C’est fort de cela que les deux entités ont décidé de fédérer leurs forces, en mettant ensemble leurs capacités technique et managériale, pour apporter une réponse efficace aux nombreux besoins de modernisation de l’administration sénégalaise. Lors de cette cérémonie, le DG de l’ADIE, Cheikh Bakhoum, a réitéré son engagement et son soutien pour l’atteinte des objectifs fixés par ledit protocole. Au moment où l’administrateur général de GAINDE 2000, Ibrahima Nour Eddine Diagne, a exprimé toute la disponibilité de sa structure à bénéficier du renforcement technique de l’ADIE et à partager son expérience et ses moyens techniques.

Le protocole signé par les deux parties concerne les volets suivants : la réalisation du chantier de la dématérialisation des procédures administratives au Sénégal, la mise en place d’une Infrastructure nationale de gestion de clé (IGNC) et celle d’un Centre National de Numérisation et d’Archivage (CNNA). Pour réussir une telle mission, un comité de pilotage a été mis en place pour suivre la feuille de route qui a été proposée par les deux équipes.

Cheikh Thiam

(Source : Enquête, 26 mars 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)