twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pour combattre la féminisation de la pauvreté : L’Etat cherche des filles pleines de TIC

jeudi 17 avril 2014

Sans relâche, l’Etat cherche les moyens nécessaires pour combattre la féminisation de la pauvreté. Le ministère de la Communication et de l’Economie numérique va lancer le concours « jiggen ci tic ouvert aux filles de 13 à 35 ans des écoles secondaires, des universités, des facultés des sciences, de technologie, d’ingénierie, de mathématiques et littéraires ». La compétition vise à détecter des talents chez les filles et de leur offrir des bourses, des formations et du mentorat afin qu’elles puissent créer leurs propres entreprises.

« Cette volonté d’étendre l’éventail nous offre l’opportunité de détecter des talents, de renforcer les capacités des génies féminins dans les Tic mais aussi à booster le développement de l’économie numérique au Sénégal », soutient la coordonatrice de la Journée internationale des filles dans les techniques d’information et de la communication (Jiftic) Bithilokho Ndiaye en conférence de presse en prélude à cette journée prévue le 24 avril 2014. Le but de cette initiative est de créer à travers la Jiftic et son écosystème trois mille emplois dans le secteur des Tic dans les cinq prochaines années, indique t-elle. La 3e édition de la Jiftic 2014 est placée sous le thème : « Fille, choisis les Tic et assure ton avenir ».

La grande innovation pour cette édition sera la caravane de sensibilisation prévue les 18 et 19 avril prochains sur les opportunités des Tic mais aussi sur leur utilisation responsable et efficiente par la gent féminine souvent exposée dans les réseaux sociaux. « Cette étape importante verra la participation des femmes ingénieures venant des structures de l’Etat, des entreprises de Télécom/Tic, des centres d’orientation, des écoles et des universités de Dakar et de sa banlieue ».

Khady Sonko

(Source : Le Quotidien, 17 avril 2014]

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)