twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Portabilité des numéros : Le "Big Bang" de la téléphonie mobile aura lieu

mercredi 2 septembre 2015

Qui de Orange, Tigo et Expresso, verra le plus grand nombre d’abonnés mécontents, lui tourner le dos pour rejoindre ses concurrents ? En tout cas, la pêche aux abonnés insatisfaits est ouverte. Les stratégies affinées depuis belles lurettes, l’heure est venue, aujourd’hui, de livrer la bataille. Expresso va-t-il grandir en puisant chez Tigo et Orange ? Tigo mordra-t-il dans les parts de marché d’Expresso et d’Orange ? Ou cette dernière écrasera la concurrence en récupérant les abonnés déçus par les deux derniers nés des opérateurs ? Avec l’institution de la portabilité des numéros de téléphonie mobile depuis le mardi 1er septembre, les résiliations de contrats et les vagues de migration d’abonnés risquent de faire mal. Les abonnés ont désormais la liberté de quitter leur opérateur, s’ils ne sont pas satisfaits de ses services, pour en rejoindre un autre tout en gardant leur numéro.

Tigo : « Nous sommes prêts, la concurrence sera rude »

Lequel des trois opérateurs de téléphonie subira le plus de dommages ? Ou lequel captera le plus d’abonnés mécontents ? Autant dire que la concurrence sera rude. Et Tigo, en est bien conscient. Celle qui dessine sa stratégie commerciale, déclare : « Aujourd’hui nous sommes prêts. Evidemment la concurrence sera rude. Depuis deux ans nous avons investi énormément dans la qualité du réseau, dans l’extension de notre réseau, dans la 3G, les services financiers, nous attendons impatiemment la 4G, des offres mobiles et fixes », a déclaré la Directrice Marketing de Tigo, Joyce Gotta. En effet, pour Tigo et Expresso, la portabilité est une aubaine. Une situation inespérée. « En fin les clients auront le choix. Ils auront la liberté de choisir leur opérateur. Tigo est arrivé sur le marché depuis quelques années déjà, nous avons trouvé sur le marché des clients qui avaient des numéros déjà. Nous savons que le numéro a toujours été un frein pour beaucoup pour nous rejoindre. Aujourd’hui il n’y a plus de raisons de ne pas rejoindre le réseau Tigo », martèle Mme Gotta. Enfin, donc, une chance pour Tigo et Expresso de pouvoir pêcher dans les 8417511 abonnés de l’opérateur historique, Orange.

Orange annonce la couleur

Mais, orange n’est nullement intimidé pas ses deux concurrents. Bien au contraire ! Et son directeur de Communication, Abdou Karim Mbengue annonce la couleur : « En tant que leader, nous pensons accueillir beaucoup de nouveaux clients. Nous sommes tout à fait optimistes », avertit-il. Pour le patron de la communication d’Orange, ils ne partent nullement désavantagés : « La portabilité ne nous désavantage absolument pas », déclare-t-il. Et l’opérateur historique, compte s’appuyer sur l’offre de services de qualité pour aller pécher des abonnés chez ses concurrents. « Orange Sonatel, depuis plus de 20 ans, a érigé la qualité du service comme priorité numéro un. Que le client puisse passer ses appels et recevoir dans de bonnes conditions. Qu’il puisse surfer aussi sur internet à travers son mobile. Parce qu’aujourd’hui, il y a la data, la data mobile, l’internet et tout, nous avons des indicateurs que nous suivons pour atteindre des standards internationaux. Et aujourd’hui Sonatel, et c’est reconnu par l’Artp, a le meilleur réseau. Sur le plan commercial, aussi nous avons mis en place des choses pour faire en sorte que les clients, à chaque contact avec Sonatel, soient satisfaits. Et là aussi nous suivons des indicateurs de mesure qui démontrent qu’aujourd’hui nous sommes numéro un. Evidemment nous avons aussi des efforts à faire, on ne va pas dormir sur nos lauriers. Donc cela dit, nous sommes donc confiants, nous sommes leaders quand on parle business, nous sommes aussi leaders sur la qualité de service technique. Et ce sont les mesures de l’Artp qui le confirment. Donc, nous sommes confiants avec cette portabilité ».

Expresso : « Notre mission… »

Quid des intentions d’Expresso ? Elles ont été très clairement définies par le patron de la Boite : « Notre mission à Expresso c’est d’être prêt à donner aux consommateurs les meilleurs services aux meilleurs prix », a déclaré le Directeur général de la boite. La concurrence est donc relancée. Et sur de toutes nouvelles bases.

Et l’arbitre, n’est autre que l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) qui, avec la portabilité, donne davantage de liberté au consommateur. « Nous, au Sénégal, les abonnés ont une relation affective avec leur numéro. Raison pour laquelle ils sont souvent contraints, obligés de rester chez leur opérateur quel que soit la qualité du service offert. Parce qu’ils savent que s’ils quittent cet opérateur, ils vont perdre leur numéro. A partir d’aujourd’hui, celui qui veut quitter un opérateur pour un autre le fera gratuitement en gardant son numéro », prévient le Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), Abdoul Karim Sall.

Les consommateurs lancent l’opération ’’toxu’’

Chez le principal concerné, à savoir le consommateur, on se prépare au maniement de cette nouvelle arme. Et le Président de l’Ascosen, Malick Ndao, a même lancé, ce mardi, l’opération ‘‘toxu’’ appelant les consuméristes à transhumer vers les opérateurs qui offrent des services de bien meilleure qualité. « On reçoit tellement de plaintes de Sénégalais qui vous disent par exemple ‘‘moi j’ai un crédit qui finit dans deux ou trois jours’’. Celui qui est dans ce genre de situations doit pouvoir migrer vers un autre opérateur qui peut lui permettre d’utiliser son crédit dans une durée beaucoup plus longue. Nous lançons à partir d’aujourd’hui l’opération ‘‘Toxu’’. Et nous invitons tous les Sénégalais à faire de même pour pouvoir juger quel opérateur donne la meilleure qualité de service. Migrer vers un autre opérateur qui va vous offrir ce que vous n’avez jamais eu », déclare-t-il. Le Consommateur a donc, une toute nouvelle arme, qui pourrait lui valoir de grandes satisfactions dans l’avenir. A condition qu’il sache bien l’utiliser…

Youssouf Sané

(Source : Seneweb, 2 septembre 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)