twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Plate-forme sur l’information sanitaire : Un logiciel pour renforcer le système de santé du Sénégal

mercredi 17 août 2016

La plate-forme informatique sur l’information sanitaire a été lancée hier par la ministre de la Santé. Elle permet de disposer de tous les renseignements du secteur et de les gérer à temps.

Le secteur de la santé vient de disposer d’une plate-forme informatique sur l’information du système. Celle-ci permet, selon la ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Professeur Awa Marie Coll Seck qui présidait hier la cérémonie de lancement, de disposer de toutes les informations au niveau des structures sanitaires. Ce logiciel dénommé Dhs2 permet d’avoir, en temps réel, les informations sanitaires, de la Case de santé à l’hôpital.

Pour le ministre, ce logiciel a une particularité. Il est créé à Norvège à l’université d’Oslo et est utilisé dans la plupart des pays dans le monde, mais à des niveaux divers. ‘’Dans certains pays, ce sont des partenaires qui l’utilisent, dans d’autres, il n’est utilisé qu’au niveau des districts. Nous, nous avons voulu faire quelque chose de spécial, c’est-à-dire, l’utiliser au niveau du ministère, pour les partenaires aussi. On ne s’est pas arrêté au niveau du district, nous allons au niveau régional, dans les hôpitaux et nous pensons que d’ici la fin de l’année, nous aurons la possibilité d’ouvrir pour tout le Sénégal. C’est un logiciel qui nous permettra de prendre des décisions, de pouvoir rectifier le tir, proposer des stratégies’’, a-t-elle expliqué. Awa Maire Coll Seck promet que cet outil renforcera le système de santé du Sénégal. ‘’C’est une révolution mais nous allons partager tout cela avec la sous-région puisque l’organisation ouest africaine de la santé est impliquée, et nous aurons à partager avec les autres pays’’, a précisé la ministre.

‘’Tout le monde n’a pas accès à la plate-forme’’

Pour ce faire, tous les médecins des 76 districts ont été formés. Mieux, certains d’entre eux ont été sélectionnés pour être des formateurs. Cela permettra, dit-elle, même dans son bureau, de cliquer pour savoir tout ce qui se passe au Sénégal. ‘’Ça va beaucoup aider les médecins chefs de région, médecins chefs de district, directeurs d’hôpitaux. Cela va beaucoup aider notre système de santé mais aussi les patients. Parce que quand on a une idée sur une pathologie qui se passe dans une structure, cela permet d’aller plus vite dans le diagnostic pour le patient. Mieux, il y a dans cette plate-forme une fiche informatisée pour les patients. Cela leur permettra d’être pris en charge d’une manière beaucoup plus performante partout dans le pays’’, a-t-elle dit.

Toutefois, la ministre précise que tout le monde n’a pas accès à cette plate-forme. Il y a un système de protection et toutes les personnes qui en auront accès sont accréditées. Elles seront les seules à avoir la possibilité de lire et de voir ce qui se passe. En plus de cela, le logiciel est hébergé à l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE). ‘’Ce ne sont pas des données qui sont partout dans le monde. Elles sont gérées au niveau du pays’’, a rassuré le Professeur Seck.

Viviane Diatta

(Source : L’Enquête, 17 août 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)