twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

PayDunya, la start-up sénégalaise qui rêve de devenir le PayPal d’Afrique de l’Ouest

mardi 16 août 2016

Avec l’amélioration de la connectivité Internet au Sénégal, le marché du e-commerce prend progressivement de l’ampleur. Profitant de cette croissance portée par les technologies de l’information et de la communication, le faible taux de bancarisation du pays et le fort taux de pénétration du mobile, la start-up PayDunya a lancé le 26 novembre 2015 sa solution de paiement sécurisé sur Internet pour particuliers et entreprises.

A travers sa plateforme de paiement en ligne intégrant le mobile, PayDunya offre ainsi aux populations sénégalaises un moyen facile de régler des factures d’achat de biens directement sur Internet, sans se déplacer. Les Internautes peuvent également se faire payer et effectuer des ventes en ligne, même sans disposer de leur propre site internet, grâce à la solution de Clic and Pay que propose la jeune société.

Pour l’instant, au Sénégal, PayDunya permet déjà aux populations d’effectuer des paiements sécurisés en ligne via sa plateforme, avec le service Orange Money, le service de transfert d’argent et de paiement électronique Joni Joni et par cartes bancaires Visa/Mastercard/GIM-Uemoa. Pour enregistrer davantage d’utilisateurs, la start-up indique qu’elle est actuellement en discussion avec Tigo Cash, Wari et bien d’autres services de paiement. Avec sa solution de paiement sécurisé en ligne, PayDunya rêve ainsi de devenir le Paypal d’Afrique de l’Ouest.

Pour réaliser ses ambitions, PayDunya projette d’entrer sur le très dynamique marché ivoirien du e-commerce au cours du mois d’octobre prochain. La start-up est confiante du succès de sa plateforme de paiement en ligne, qu’elle considère être « adaptée aux réalités africaines ». Elle grappille des parts de marché aussi bien du côté des populations (de plus en plus connectées grâce au mobile mais encore faiblement bancarisées), que du côté des abonnés aux services bancaires classiques.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 16 août 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)