twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage de l’audiovisuel de l’analogique au numérique : Une aubaine pour les populations selon les acteurs

vendredi 13 mars 2015

Le passage de l’audiovisuel de l’analogique au numérique sera marqué par une grande révolution dans le secteur des médias avec notamment la modernisation de la diffusion et l’arrivée massive de chaines de télévisions dans l’espace audiovisuel des différents pays. C’est en ce sens que l’Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) tient à Dakar la 8e session ordinaire de leur assemblée générale.

Selon le représentant du ministre de la communication et de la culture, Yakham Thiam Mbaye, au-delà de la réduction des charges liées à l’achat d’émetteurs, à la location ou à l’électricité pour les promoteurs, le tout numérique permettra aussi aux populations en zones urbaines et en zones rurales de recevoir beaucoup plus de chaines locales et étrangères avec une qualité meilleure. « Le passage de l’analogique au numérique va aussi grâce à la convergence des technologies de réception et l’apport de l’internet, favoriser la création de nouveaux services avec de nombreuses opportunités d’emplois et de production de richesses. Cette transition historique pour les medias de l’audiovisuel reste un enjeu majeur. D’où l’importance de renforcer la collaboration entre les acteurs et cultiver davantage les échanges d’expériences entre les différentes chaines pour relever les nombreux défis qui nous interpellent », dit-il.

A l’en croire, l’union africaine de radiodiffusion a pris les devants en créant un cadre de concertation et de réflexion en son sein et en plaçant au cœur de ses travaux des questions fondamentales liées à l’audiovisuel post analogique. « Face aux coûts de l’acquisition des droits de diffusion des événements sportifs qui ne cessent de croitre de façon exponentielle, cette plateforme permettra de réduire considérablement les coûts liés à la retransmission », laisse entendre M. Mbaye. Et de renchérir : « Le processus vers le numérique est activé pour certains pays du continent et est en voie de l’être pour d’autres et marque un tournant historique dans la marche des médias et dans le rapport de ces medias avec le public. C’est donc beaucoup d’enjeux et beaucoup de défis à relever aussi bien pour les acteurs et les Etats ».

Au Sénégal, le basculement sera effectif d’ici au 17 juin 2015, pour les télévisions et un peu plus tard pour la radio. Pour réussir ce pari, le gouvernement a mis en place un comité national chargé de piloter le processus, il travaille en étroite collaboration avec un opérateur technique privé sénégalais qui s’occupe de la construction de l’infrastructure de multiplexage et de diffusion.

« Les chaines de radiodiffusion du continent peuvent tirer le maximum de bénéfice et se positionner dans un monde où les enjeux de la communication sont au cœur du développement économique et social mais aussi dans la consolidation de la démocratie et le rapprochement des peuples », termine le représentant du ministre de la communication et de la culture.

Ngoya Ndiaye

(Source : AJO News, 13 mars 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)