twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage de l’analogique au numérique : La fibre optique de la Sonatel va être utilisée

mercredi 13 mai 2015

Le passage de l’analogique au numérique était au centre des débats hier, lors de la cérémonie de remise du rapport 2014 du conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) au président de la République. Le 17 juin prochain, les télévisions basculeront dans le numérique. Ceux qui doivent exécuter le projet n’ont eu de cesse de dire que les délais seront respectés. Et si jusque-là ils cogitaient sur la fibre optique avec laquelle ils allaient travailler, le président de la République a annoncé hier que c’est la fibre optique de la Sonatel qui va être utilisée.

En outre, « l’enjeu de ce passage est non négligeable et il est important de l’envisager sous tous les aspects que demande la société », estime le président du Cnra Babacar Touré. D’autant plus que, comme le dit le président de la République, « le passage à la télévision numérique ne sera pas que matériel. Il demandera plus de responsabilité et de professionnalisme »’. Donc, il faudra une « redéfinition d’une identité, d’un rôle et d’un futur pour le paysage médiatique du Sénégal de 2015 ».

(Source : Enquête, 13 mai 2015)

Post-Scriptum

Le CNRA demande un élargissement de ses compétences Les actions du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) semblent peu dissuasives face à certaines dérives des médias. Profitant de la remise du rapport annuel 2014 au Président Sall, le président Babacar Touré a exposé le problème à son hôte. « Pour que (nos) avis soient plus dissuasifs, le Cnra devrait, notamment après le passage au numérique, bénéficier de compétences plus élargies, tant au plan de son champ d’action que de ses fonctions statutaires. L’institution sera ainsi mieux outillée dans l’accomplissement de sa mission de régulation pour le moins improbable dans un espace audiovisuel aussi déstructurant qu’éclaté », constate M. Touré. Sa requête sera prise en charge si l’on se fie aux assurances de Macky Sall. « Le Cnra doit être renforcé dans ses prérogatives », a soutenu le président de la République.

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)