twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage de l’analogique au numérique : La RNT, une question pas encore à l’ordre du jour

vendredi 7 février 2014

La radio numérique (ou RNT, Radio Numérique Terrestre) consiste, comme pour la télévision numérique, en la diffusion d’un signal préalablement numérisé (et donc uniquement composé d’une succession de 0 et de 1) sur des bandes de fréquences différentes de celles utilisées pour la FM.

Capter la RNT nécessite, logiquement, de disposer d’un récepteur spécifique, car les récepteurs analogiques traditionnels, c’est-à-dire l’essentiel des postes radios, dont on dispose à l’heure actuelle au Sénégal, ne peuvent pas décoder un signal numérique. Car, ils sont construits pour capter le son transporté tel quel sous forme de signal électrique dans l’onde porteuse.

Outre ces récepteurs radios compatibles, la RNT peut s’écouter via ordinateur et sur de nombreux récepteurs, dont des radios Wi-Fi domestiques. De plus, avec la 3G (et bientôt la 4G), il est dorénavant devenu aisé d’écouter la radio en ligne sur les Smartphones ou en voiture.

Les récepteurs de radio numérique capables de traduire ce signal binaire en son, sont conçus pour afficher des données associées au son, qu’il s’agisse de texte, d’images ou de vidéos diffusées sur un possible écran intégré au récepteur.

La radio numérique existe sur satellite et aussi sur internet. Comme la TNT, elle se transmet via multiplexage : plusieurs chaînes de radios sont simultanément diffusées sur la même fréquence, leur nombre (et celui des produits y étant associés) variant en fonction du débit préalablement défini par le « multiplexeur » chargé de coordonner la diffusion des programmes.

Déjà lancée aux États-Unis, en Asie et dans des pays européens, comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni, la RNT devrait officiellement démarrer, en France, le 20 juin prochain. Au Sénégal, s’est tenue les 12 et 13 décembre dernier une conférence sur la "Plate- forme Radio Panafricaine”.

L’événement avait réuni des acteurs de radios commerciales et communautaires en Afrique, pour faire l’inventaire des opportunités offertes par les TIC pour les radios, de même que les inconvénients qu’ils signifient en terme de connectivité, de coût, d’adaptabilité au niveau local et de formation des acteurs.

Le Président du CONTAN Amadou Top, joint au téléphone par la rédaction d’EnQuête, a précisé qu’au vu du travail nécessaire pour préparer le terrain à la RNT, cette dernière n’est pas concernée par la date butoir de 2015 et que donc, le basculement se fera, concernant la radio, à l’horizon 2020.

Ce délai supplémentaire s’explique par le fait qu’il est admis que, s’agissant de radios diffusées à l’intérieur du pays (la RNT peut être diffusée à l’extérieur du pays mais, dans ce cas, sera régulée au niveau international ), un dispositif juridique spécifique doit être mis en place, afin d’en définir, à l’interne, la ou les normes de diffusion en fonction des tendances du marché.

Cela afin de faire baisser le prix des équipements, dans un cadre similaire à celui mis en place pour le lancement de la TNT... Ainsi, des sujets tels que l’obligation de reprise des radios analogiques sur le numérique, du droit de priorité des radios de service public ou encore de l’obligation de couverture doivent séparément être traités et définis en amont.

Sophiane Bengeloun

(Source : Enquête, 7 février 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)