twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage de l’analogie au numérique : L’avenir de la radiodiffusion en Afrique en débat à Dakar

samedi 14 mars 2015

Le secrétaire d’Etat à la Communication, Yakham Mbaye, a rassuré que « toutes les conditions sont réunies » pour que le Sénégal réussissent son basculement de l’analogique au numérique au soir du 17 juin 2015. Toutefois, relève Khelladi Tewfik, le président de l’Union africaine de radiodiffusion (UAR) qui tient sa 8ème Assemblée générale à Dakar, même si le Sénégal a les moyens de réussir sa transition, mais le défi reste grand pour beaucoup de pays de l’Afrique subsaharienne contrairement à ceux du Maghreb.

A seulement trois mois de la date butoir pour le basculement de l’analogie au numérique, l’Union africaine de radiodiffusion (UAR) tient la 8ème session ordinaire de son Assemblée général depuis hier, vendredi 12 mars à Dakar, et ce pour deux jours. Venu présider l’ouverture de cette rencontre, Yakham Mbaye a expliqué que le passage de l’audiovisuel de l’analogique au numérique sera marqué par une grande révolution dans le secteur des médias avec, notamment, la modernisation de la diffusion et l’arrivée massive de chaines de télévisions dans l’espace audiovisuel des différents pays.

Selon le secrétaire d’Etat à la Communication, au-delà de la réduction des charges liées a l’achat d’émetteurs, à la location ou à l’électricité pour les prometteurs, le tout numérique permettra aux populations, en zones urbaines et en zones rurales de recevoir beaucoup plus de chaines locales et étrangères avec une qualité meilleur. Mieux, relève, Yakham Mbaye, la transition va aussi favoriser, grâce à la convergence des technologies de réception et l’apport de l’internet, la création de nouveaux services avec de nombreuses opportunités d’emplois et de production de richesses.

« Toutes les conditions sont réunies pour que le Sénégal puisse réussir le rendez vous du passage de l’analogie au numérique », a rassuré M. Mbaye qui en veut pour preuve la tenue même de la 8ème session de l’assemblée général au Sénégal. Et le Secrétaire d’Etat à la Communication, Yakham Mbaye, de rappeler la mise en place par le gouvernement sénégalais d’un Comité national (le CONTAN) chargé de piloter le processus du passage du numérique à l’analogie qui sera effectif le 17 juin prochain.

Le président de l’UAR, Khelladi Tewfik (Algérien) en ce qui le concerne n’est pas aussi confiant par rapport à l’avenir de la radiodiffusion en Afrique. Pour lui, à part quelques pays du Maghreb, tous les pays Africains ne sont pas prêts à passer avec succès la transition. A l’en croire, « pour ce passage au numérique nous avons de grands défis à relever avec détermination, entre autres le défi du spectre de diffusion et la question des droits de radiodiffusion des grandes compétions sportives mettant en difficulté les pays africains ».

Toutefois, Khelladi Tewfik, a indiqué que le Sénégal a les moyens de réussir la transition de l’analogique au numérique parce que disposant de toutes les ressources nécessaires. « Quand je vois la qualité de la ressource humaine qui existe au Sénégal, je peux dire qu’il va réussir cette transition de l’analogie au numérique même si quelques soucis vont apparaitre. Ce qui est un peu normal », a-t-il dit.

Ndèye Marie Diallo Djigo

(Source : Sud Quotidien, 14 mars 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)