twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage au numérique : Monsieur le Président tranchez le débat

vendredi 14 mars 2014

Le Sénégal est un pays vraiment particulier. Les choses ne se passent pas toujours dans les règles de l’art. Nous sommes très forts dans les incantations et les effets de manche, domaine dans lequel excellent nos compatriotes. Qui ne se souvient du tintamarre fait entre Décembre et Janvier à propos des « décisions courageuses prises par le Chef de l’Etat Macky Sall » dans le cadre du passage de l’analogique au numérique ? Une mission a été confiée au Contan dirigé par Amadou Top qui, dans un élan de communication enthousiaste, avait promis de diligenter le dossier pour ainsi « rattraper le retard du Sénégal par rapport aux autres pays africains ». Un appel d’offres dévalué à un appel à candidatures a été lancé pour choisir les opérateurs qui auront la responsabilité de faire migrer notre pays vers le tout numérique.

Monsieur le Président, lors de votre récente visite officielle en Chine, la presse a fait état du choix de Huawei comme opérateur pour aider notre pays à disposer des infrastructures prévues dans le projet du numérique. Quinze jours avant votre visite, le Contan se penchait certainement sur les offres (on parle de 17) des postulants à l’appel à candidatures. La question que je me pose naïvement est comment on peut lancer un appel à candidatures et en même temps solliciter (choisir) une société en dehors de la procédure précitée ? En attendant que les juristes nous édifient sur cette naïve question, je me permets simplement en tant que citoyen sénégalais d’attirer votre attention sur un processus qui doit à tout prix profiter à notre pays. C’est ainsi qu’il devient urgent de trancher ce débat entretenu dans le milieu des médias audiovisuels et des télécommunications. En effet, depuis votre retour de la Chine après le détour parisien du PSE, votre décision est attendue pour édifier l’opinion et surtout donner le verdict de l’appel à candidatures. Vous avez mis la barre très haut notamment en ce qui concerne l’attribution de la 4G, la construction et la gestion des l’infrastructure et la TNT (télévision numérique terrestre). Je concède que votre posture dans ce processus n’est pas aisée compte tenu des enjeux financiers et d’équilibre national, mais les sénégalais espèrent une décision juste qui ne lèse pas les promoteurs de projet nationaux souvent laissés en rade au profit du capital étranger.

Monsieur le Président, comme le dit l’adage wolof « firi gnu wala nga lett gnu », l’opinion ; les acteurs du secteur audiovisuel et celui des télécommunications vous écoutent….

Mamadou Touré, Expert IT-Dakar

(Source : Seneweb, 14 mars 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)