twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage au numérique : El Hadj Ndiaye menace de fermer 2stv si…

vendredi 24 janvier 2014

L’appel du Chef de l’Etat pour une alliance nationale afin que le basculement de l’analogique vers le numérique puisse être une réalité en juin 2015 risque de buter sur des intérêts divergents. Hier, le Président directeur général de la 2stv, El Hadj Ndiaye, a laissé éclater sa colère suite à l’appel d’offre lancé par l’Etat du Sénégal dans ce sens, dont la date de clôture des soumissions est prévue le 3 février prochain. Jugeant ce délai très court, M Ndiaye dit soupçonner un deal qu’il n’accepterait pas. El Hadj Ndiaye se dit convaincu que cet appel d’offre est de la poudre aux yeux car, l’Etat semble déjà confier cette affaire à des coréens qui sont déjà arrivés dans la capitale sénégalaise. El Hadji Ndiaye a tenté de démontrer que cette affaire de passage au numérique est, depuis le début, teintée de mascarade. D’abord, il dénie aux membres du Comité de pilotage national dont le président est Babacar Touré et le directeur exécutif Amadou Top, les compétences requises pour ce genre de fonction. ledit comité a été installé le 30 décembre dernier par le Président Macky Sall à la salle des banquets du palais de la République. Se disant convaincu que le chef de l’Etat n’est pas au courant de cette mascarade, El Hadj Ndiaye a plaidé pour l’expertise locale. Le Directeur général de la 2stv menace de fermer ses télévisions et sa radio (2stv, 2stv iracines, origine) ou de les délocaliser dans la sous région si ce travail est confié à des étrangers. Pour rappel, l’ensemble des pays membres de l’Union internationale des télécommunications (Uit) ont signé, en 2006 à Génève, le basculement de l’analogique vers le numérique pour au plus tard le 17 juin 2015.

M. Keïta

(Source : Rewmi, 24 janvier 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)