twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Paiement en ligne, les consommateurs sénégalais à la traîne

mardi 15 septembre 2015

La libéralisation de l’internet au Sénégal continue de booster le commerce en ligne avec la présence de plus en plus accrue d’acteurs mondiaux du e-commerce. Toutefois, qui dit e-commerce dit également paiement en ligne, une pratique que les sénégalais sont encore loin d’avoir adopté dans leur grande majorité.

Faire ses achats en ligne est de nos jours une pratique bien connue des internautes. Aussi bien connu que l’e-commerce a fini par devenir l’une des activités commerciales les plus en vue dans les quatre coins de la planète. Toutefois si le paiement en ligne qui s’impose est une pratique bien implanté sous d’autres cieux, au Sénégal elle a du mal à décoller. Dépenser son argent en ligne pour faire ses achats ou s’offrir un service relève encore pour beaucoup de sénégalais de l’inaccessible. La vérité est qu’une grande partie de la population ne fait pas confiance aux activités commerciales en ligne et cela s’explique de diverses façons.

Tout d’abord, habituer à toucher physiquement l’article souhaité avant de l’acheter, certains observent une grande réticence face au côté virtuel du e-commerce. D’autres part, les sénégalais sont de fins négociateurs, habituer à marchander au centime près le produit désiré. Un marchandage qui ne peut se faire à partir des plateformes d’e-commerce. « Il y’a encore beaucoup de travail à faire dans notre pays pour asseoir l’e-commerce. Malgré le fait que sur notre plateforme on retrouve les plus bas prix, certains clients utilisent notre numéro client pour marchander sur les prix », explique Sassoum Niang de la plateforme Kaymu.sn

A cela s’ajoute un faible taux de bancarisation, malgré la multiplication par les banques d’allégements des taux bancaires, de nombreux sénégalais restent encore fidéle scotcher à la vieille méthode de “sous l’oreiller”. « Pour des acteurs d’e-commerce comme nous, le fait que de nombreux sénégalais ne disposent pas de cartes bancaires pour faire des achats en ligne est très préoccupant. C’est justement, ce qui nous a poussé à adopter le paiement à l’arrivée pour mettre en confiance les utilisateurs de notre service. Cependant, ceux qui désirent peuvent payer en ligne », explique Xavier Starkloff de la plateforme hôtelière jovago.com

Une autre préoccupation, et pas des moindres, est le phénomène d’arnaque sur internet, les sénégalais s’en méfient comme de l’huile sur le feu. Une situation que les acteurs d’e-commerce prennent en compte en sécurisant toutes les transactions effectués via carte de paiement. Elles souhaitent également la prise de dispositions par les autorités de mesures sévères contre les auteurs de telles pratiques.

Ismael Cabral Kambell

(Source : Jovago, 15 septembre 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)