twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Outils pédagogiques numériques : L’internet, une école insoupçonnée

mercredi 31 juillet 2019

Google, Wikipedia, Carrapide, Clionautes, Senebac, Sunudaara, Lesbonsprofs, etc. Des outils pédagogiques numériques bien connus des élèves et étudiants.

Smartphone entre les mains, Marième Mbacké navigue avec beaucoup de concentration sur Internet. Trouvée à la Place de la Nation (ex Obélisque), elle s’est connectée à Google. « Je suis sur Google à la recherche d’informations sur le facteur climatique », dit-elle. Pour cette élève en classe de Seconde au lycée John Kennedy, ces camarades doivent profiter de l’ère du numérique. Entourée de ses amies Khady Ndiaye et Penda Diaw, elle affirme que les Tic constituent, de nos jours, une aubaine pour élèves et étudiants. « Dès que je sors d’un cours et que j’ai un peu de temps, je me connecte pour mieux approfondir les informations données par le professeur », confie cette apprenante qui semble bien branchée sur les Tic. Elle dit consulter régulièrement Google tout comme Wikipedia, Youtube et Senebac à la recherche de connaissances.

Pour bien se connecter aux réseaux sociaux, Marième Mbacké achète un pass pour tout le mois. Des sites que connaissent également ses deux amies. « Google est le principal moteur de recherche que je consulte au moins deux fois dans la semaine », renseigne sa camarade Khady Ndiaye. Non loin du groupe des trois lycéennes, Ahmadou Makhtar Sagne, étudiant en Génie civile au G15, révise tranquillement ses cours. Lui aussi utilise régulièrement les Tic pour mieux comprendre ses cours. « Je passe par Google dans mes recherches. On ne peut plus se contenter des cours que donnent les enseignants », dit-il. Pour les mathématiques, informe-t-il, les élèves peuvent consulter le site carrapide.com qui donne des renseignements sur les cours et les exercices. Amies proches et fréquentant le même établissement d’enseignement secondaire à Keur Massar, Christelle et Aïssatou Sow approfondissent, elles aussi, leurs cours à l’aide de l’internet. « Je consulte régulièrement Google mais aussi Youtube pour mieux comprendre mes cours », témoigne Christelle, élève en classe de Terminale au lycée de Jaxaay.

« On ne peut pas se contenter des cours »

Le numérique permet donc d’acquérir des connaissances rapidement et en tout lieu, pourvu que l’on soit connecté. Rencontrée près du rond-point de Keur Massar et arborant la tenue de son établissement, Christelle fait partie de ceux qui croient que les Tic sont en train de remplacer petit à petit les livres. « Je préfère naviguer sur le net que de consulter un livre. C’est plus pratique pour moi », affirme-t-elle. Elle précise que les élèves se partagent également des informations via WhatsApp ou Facebook.

Mouhamed Bâ, au-delà de l’aspect communication, va à la pêche aux connaissances en plongeant dans l’océan de leçons et de devoirs sur le net. « Quand je me connecte, c’est pour communiquer avec mes amis et chercher des informations pour mes cours. Pour cela, j’utilise Google, les sites Lesbonsprofs, sunudaara.com ou terminales.examen.sn », déclare l’élève en classe de Terminale au lycée de Keur Massar. Rencontré à la devanture de l’établissement avec son ami Souleymane Goudiaby, il précise que c’est sur recommandation de son grand frère, professeur de lycée, qu’il a connu ces sites.

Il y a beaucoup de sites où les élèves peuvent se connecter et avoir des informations sur les cours, fait savoir Moustapha Dièye, enseignant au lycée de Jaxaay. Il cite notamment carrapide.com, site qu’il recommande régulièrement à ses élèves. Selon ce professeur de mathématiques, dans ce site, les élèves peuvent trouver des exercices corrigés. Mamadou Barro, professeur de mathématiques au lycée moderne de Rufisque, a créé le site barrontic pour aider les élèves.

Aliou Kandé

(Source : Le Soleil, 31 juillet 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)