twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Oumar Bâ : « L’Artp et la Sonatel doivent éviter de porter leur différend sur la place publique et privilégier le dialogue, la concertation... »

mercredi 27 juillet 2016

Le collectif des maires du pôle territoire du Sine-Saloum était en conclave à Kaolack avec l’Ofor pour réfléchir et partager sur le contenu et les modalités de la délégation du service public de l’eau en milieu rural. A la suite de la rencontre, les maires ont adopté une résolution soutenant totalement la nouvelle politique de l’Etat en matière d’hydraulique rurale et réclamant des moyens supplémentaires pour l’office des forages ruraux pour lui permettre de mieux faire face à sa mission.

En marge de la rencontre qui a réuni plus de 100 maires, Oumar Bâ, maire de Ndiob et Président du collectif des maires du Pôle territoire, a lancé « un appel au calme et la retenue en direction de l’Artp et la Sonatel pour un traitement plus discret du différend qui les oppose. »

L’Artp, dira-t-il, « est une des plus importantes et plus stratégiques des agences publiques. Elle joue et continuera de jouer un rôle de premier plan dans la régulation des communications conformément aux orientations du Gouvernement. La Sonatel, société sénégalaise est aussi un acteur clé qui, à côtés d’autres opérateurs, joue un rôle important dans la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent. Son rayonnement dépasse le territoire national.

La polémique largement relayée par la presse, et qui oppose ces deux structures, ne fait l’affaire de personne, et peut porter un lourd préjudice aux actionnaires et aux employés de la Sonatel société cotée en bourse. Les deux institutions devraient chercher, selon le maire, à privilégier le dialogue discret et la recherche de l’arbitrage des autorités. »

Les associations d’élus locaux, devraient pouvoir s’impliquer dans la médiation en vue de trouver des solutions consensuelles, ou tout au moins pour en arriver à des échanges plus discrets sous la supervision des autorités.

(Source : Leral, 27 juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)