twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouganda : le ministre des Finances annonce une revue à 0,5% de la nouvelle taxe sur le Mobile Money

mardi 5 juin 2018

Le 30 mai 2018 au terme d’un débat houleux, le Parlement de la République d’Ouganda a adopté la nouvelle taxe de 1% sur les transactions financières par mobile. Mais, au cours d’une rencontre avec la presse le 4 juin 2018, le ministre des Finances, Matia Kasaija, a déclaré que cette imposition fiscale comporte une erreur. En effet, le montant n’est pas le bon. Selon le ministre, la taxe avait plutôt été fixée à 0,5%, après approbation du Conseil des ministres.

Matia Kasaija qui s’est excusé de cette erreur, a expliqué que cette partie du projet de la loi de Finances 2018/2019 a été adopté alors qu’il était à l’étranger. « Je vais avoir une discussion avec le président et peut-être qu’au moment où je lirai le budget la semaine prochaine, une solution aura été trouvée. », a-t-il déclaré.

Cependant, concernant les attaques contre le gouvernement, accusé de nuire aux consommateurs, au segment du Mobile Money et l’économie nationale, le ministre des Finances a exprimé sa désapprobation. Matia Kasaija a confié qu’il est acceptable de taxer le Mobile Money tant que le taux d’imposition est abordable pour les contribuables.

De la taxe sur le Mobile Money, le gouvernement voudrait percevoir le montant de 150 milliards de Shillings (près de 40 millions de dollars US) au terme de l’année financière 2018/2019. Cet argent lui permettra de réaliser son budget de 32 trillions de Shillings (8,4 milliards de dollars US) qui sera présenté le 14 juin 2018 sous le thème : « Industrialisation pour la création d’emplois et la prospérité partagée ».

(Source : Agence Ecofin, 5 juin 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)