twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange veut devenir le leader des services financiers en Afrique

jeudi 8 octobre 2015

Le groupe français de téléphonie mobile est présent dans 15 pays en Afrique et y enregistre plus de 110 millions d’abonnés. Près de 16% de ses abonnés utilisent le service de paiement Orange Money par lequel 5 milliards d’euros ont transité en 2014. La compagnie espère doubler, d’ici les 3 prochaines années, le nombre de ses utilisateurs Orange Money et pour y arriver, elle innove.

En Côte d’ivoire, elle lance Orange Collecte qui s’appuie sur Orange Money. C’est un service de crowdfunding sur mobile qui offre la possibilité aux utilisateurs d’obtenir des financements pour leurs projets via la plateforme. Il peut s’agir de projets caritatifs comme les cotisations entre autres. « Une association ou un particulier souhaitant proposer une collecte, devra au préalable créer un compte Orange Money qui lui est dédié. Quant aux contributeurs, ils choisissent une collecte, précisent le montant qu’ils souhaitent verser et valident le tout. Ils peuvent à leur tour inviter leurs contacts à participer à la collecte. », indique Orange, dans un communiqué. Au bout d’une opération de collecte, le total mobilisé est spontanément versé sur le compte du bénéficiaire ; ce qui s’avère être assez simple. Chez Orange, l’idée est née de l’observation selon laquelle 24% des personnes en Afrique subsaharienne possèdent un compte bancaire, tandis que 80% de la population possède un mobile. Dans ce contexte, il s’agit d’une mine d’or pour l’ex-France Télécom.

Orange veut également soutenir les start-up. L’année dernière, elle a créé son accélérateur de start-up, Orange Fab ; ce qui lui a notamment permis d’injecter 1 million d’euros dans Afrimarket, une jeune entreprise qui essaye de concurrencer Western Union, jugeant ses commissions trop élevées.

La croissance que réalise le français en Afrique est de l’ordre de 10%, ce qui est beaucoup plus que ce qu’il enregistre France. L’année dernière, ses bénéfices africains ont été évalués à 50 millions d’euros. Un chiffre qu’il compte quadrupler en 2018 en montant des services taillés sur mesure à l’endroit des utilisateurs d’Orange Money.

Olivier De Souza

(Source : Ecce Africa, 8 octobre 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)