twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange pourrait abandonner certains marchés en Afrique

samedi 30 novembre 2013

L’opérateur télécoms Orange, qui vient d’annoncer la vente de sa filiale dominicaine pour plus d’un milliard d’euros,pourrait vendre également des actifs déficitaires en Afrique, rapporte le site d’informations économiques français La Tribune le 27 novembre, citant des analystes de la banque d’investissement Oddo.

« Orange n’écarte pas la cession d’actifs déficitaires, pour participer à la baisse des coûts y compris en Afrique, où des désengagements ne sont plus tabous, ce qui constituerait un revirement stratégique » indiquent les analystes d’Oddo, dans une note à leurs clients à l’issue de réunions avec l’opérateur et des investisseurs. Les analystes estiment que l’opérateur français pourrait se désengager de certains marchés africains « compliqués », généralement dominés par les cartes prépayées, et où il a moins d’un million d’abonnés. Ils citent « l’Ouganda, la Centrafrique, le Botswana, ou même le Kenya », où Orange peine à trouver une rentabilité satisfaisante. Un autre analyste londonien cité par La Tribune doute de l’engagement à long terme d’Orange dans quatre pays africains : Botswana, Niger, Guinée-Bissau, Ile-Maurice. Aux yeux de Vincent Maulay, un spécialiste du secteur des télécoms chez Oddo, « on peut être sûr qu’Orange ne sortira pas d’Egypte, du Sénégal, de Côte d’Ivoire, ni du Mali. En revanche, le groupe a un problème de taille critique dans certains pays, comme l’Ouganda et le Kenya. Il peut y avoir des acheteurs comme l’indien Bharti, le sud-africain MTN ou Vodafone ». L’analyste d’Oddo précise, toutefois, que « s’il y a des cessions, ce sera des montants bien plus modestes que la République dominicaine, dans une optique de réduction de foyers de pertes, pas de rentrée de cash ».

L’opérateur ne semble plus, par ailleurs, attaché à atteindre l’objectif de 300 millions de clients en 2015, qui était l’un des piliers de son plan stratégique, Conquêtes 2015, dévoilé en 2010. « Le nombre de clients du groupe a augmenté de 50% entre 2009 et 2013, ce n’est pas si mal par les temps qui courent », se défend Stéphane Richard, qui souligne que, depuis son arrivée, Orange est entré dans « quatre nouveaux pays importants, de plusieurs dizaines de millions d’habitants : le Maroc, la Tunisie, l’Irak et la République démocratique du Congo ». Mais l’objectif des 300 millions ne sera pas tenu. Lorsque ces filiales seront toutes consolidées dans les comptes, « nous serons plutôt autour de 260 ou 270 millions de clients en 2015 », reconnaît un membre du comité exécutif de l’opérateur.

Dans un contexte où les investisseurs ne parlent que de concentration à venir dans les télécoms sur le Vieux continent et où le sujet d’une fusion Deutsche Telekom-Orange réapparaît régulièrement, y compris dans la bouche du PDG de l’opérateur français, « ces éventuelles petites cessions peuvent aussi faire partie du storytelling vis-à-vis des agences de notation, pour montrer que l’opérateur est un bon gestionnaire d’actifs, surtout si Orange a des velléités de participer à cette consolidation en Europe », analyse un bon connaisseur du secteur.

(Source : Agence Ecofin, 30 novembre 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)