twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange pointé du doigt dans l’affaire #VIBERGATE

mardi 19 novembre 2013

Orange n’aura pas profité longtemps du statut de meilleur réseau qui lui a été récemment décerné par l’ARTP. En effet, la marque est aujourd’hui pointée du doigt pour avoir « bloqué le port » permettant l’utilisation du populaire service de VOIP, Viber.

Plusieurs internautes se sont donnés rendez-vous sur les tout-puissants réseaux sociaux pour faire part de leur mécontentement face à ce qu’il suppose être un acte de dictature de la part de l’opérateur historique.

Dear @viber.In Sénégal a network called Orange blocks the app and we cant use it since 3 days.Please fix it and we think the port are closed

— ♚ Kunta Kinte (@snowmulah) November 18, 2013

Orange Sénégal l’officiel ya skype, whatsap, tt ça là faut faire on va voir tchiiiiiip — Micheline Lawson (@MichelineLawson) November 18, 2013

Orange Sénégal a bloqué les ports de connexion de @Viber sur son réseau #ADSL. Max de RT. #OrangeSnFail — Alioune DIOP (@diopweb) November 18, 2013

Pourquoi #Viber ne passe plus au Sénégal sur IP mais uniquement par la 3G qui consomme le crédit ? #kebetu #Team221 #Sunu2012 #orange

— Maram KAIRE (@maramkaire) November 18, 2013

Contacté par un membre de l’équipe de rédaction de AfriqueITNews, un agent de l’entreprise qui risque de passer un sale temps sur les réseaux sociaux, a refusé de confirmer la rumeur selon laquelle l’opérateur aurait en effet bloqué l’utilisation du service tout en expliquant que celui-ci faisait perdre de l’argent à la compagnie.

Effectivement indisponible dans plusieurs pays du monde, parmi lesquels les Emirats Arabes Unis ou Dubaï, des logiciels taillées autour de Viber permettent tout de même aujourd’hui de contrecarrer les plans d’opérateurs trop gourmands. Des solutions alternatives comme HangOut, Line, Yuilop, WeChat peuvent également soulager les populations en mal de communications gratis.

Plusieurs fois durant l’année, Orange a été pointé du doigt au Sénégal pour ses tarifs jugés excessifs par les consommateurs ou pour une qualité de service douteuse.

Dans une situation de quasi monopole pendant plusieurs années, l’entreprise va-t-elle maintenant voir ses abonnés fuir vers des solutions alternatives offertes par ses concurrents si cette rumeur s’avérait fondée ?

Tigo profiteront-ils de l’occasion pour subtiliser des clients à Orange en lançant la 3G+ ?

Expresso et ses communicateurs espiègles rebondiront-ils sur le sujet pour asseoir leur domination du marché de la 3G ?

Ricardo reverra-t-il Manuella ?

La suite dans le prochain épisode de #vibergate…

(Source : Afrique ITnews, 19 novembre 2013)

Post-Scriptum

Update :

A ce qu’il paraîtrait, les internautes auraient été trop prompts à clouer Orange au pilori. En effet, plusieurs utilisateurs du service Viber annoncent ce matin qu’il est à nouveau disponible.

Le leader des télécoms au Sénégal a-t-il fait demi-tour devant le mécontentement des foules ou s’agissait-il simplement d’un petit bug aux – presque – grandes conséquences ? Dans tous les cas, le Community Manager de l’opérateur vient là de rater une occasion de justifier son salaire…

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)