twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange lance son Mobile Money en France avec le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Mali comme cibles

mardi 7 juin 2016

Le groupe télécoms français Orange vient de lancer son service de transfert d’argent par mobile en France. Le service Orange Money qui connaît un franc succès au niveau des opérations africaines du groupe, en France, est surtout orienté vers les immigrés africains qui veulent envoyer de l’argent à moindre coût à leur famille restée au pays. Orange compte sur les fortes communautés sénégalaise, ivoirienne et malienne en France - qui pèsent, à elles seules, près de 30% des transferts de fonds réalisés dans le pays - pour gagner 10 000 clients dès la première année d’activité. C’est pourquoi, pour un début, les transactions internationales à partir de la France ne seront possibles que vers ces trois pays d’Afrique.

Plus tard, Orange envisage de s’appuyer sur les autres communautés africaines pour asseoir le succès de son service de transfert d’argent par mobile depuis la France.

« Notre ambition est bien d’ouvrir d’autres corridors vers le Cameroun, le Botswana et le Niger, mais nous commençons par les pays où Orange Money a déjà une taille suffisante », explique Patrick Roussel, directeur commercial d’Orange France, dont les propos sont rapportés par le journal Les Echos.

A travers l’introduction d’Orange Money en France, avec un service international orienté vers l’Afrique, le groupe Orange veut se faire une belle place dans le segment du transfert de fonds en France, jusqu’ici dominé par Western Union et Money Gram. La société télécoms estime avoir les atouts nécessaires - rapidité, sécurité, commodité et faible coût - pour cela. Comme en Afrique, Orange a prévu des points Orange Money représentés par des partenaires tels que des bureaux de tabac, supermarchés ou points de services mobiles.

(Source : Agence Ecofin, 7 juin 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)