twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Omar Faye dénonce le bradage de la Licence 4G et réclame la tête du Dg de l’Artp

lundi 25 juillet 2016

L’état du Sénégal a récemment cédé la licence de la 4G à Sonatel ( Orange ) à hauteur de 32 milliards de FCFA. Une somme jugée insignifiante par Omar Faye qui crie au scandale. Le président de Léral Askan wi a dénoncé le bradage de cette licence qui, selon lui, a été vendue en Côte d’Ivoire à de 100 milliards de Fcfa. Joint au téléphone de Senego, il a laissé entendre qu’on ne peut pas “gérer un pays en bradant les mamelles nourricières tel que, aujourd’hui, l’économie numérique avec la téléphonie. Ce qui se passe, actuellement, dans ce pays est extrêmement grave“.

O. Faye est convaincu que “cette politique de bradage a été menée par le Directeur de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp), surtout en ce qui concerne la vente de la Licence 4G. Sans compter le renouvellement du contrat de concession de Orange pendant 17 ans et sans appel d’offre pour un montant de 68 milliards“.

Selon lui, il n’y a pas pire bradage de ressources que ça. “Il a fallu l’arrivée de Wade (Ndlr : Abdoulaye Wade, ancien président du Sénégal) pour qu’on sache la vraie valeur de la Licence téléphonique. Aujourd’hui, dans ce monde, l’économie numérique a plus de valeur même que l’économie pétrolière. Dans les autres pays, c’est des milliards et des centaines de milliards que les gens gagnent“, fait-il savoir.

S’attaquant au Dg de l’Artp, le leader de “Léral Askan wi” pense qu’il ne fait pas son travail. “Il s’occupe uniquement de la mobilisation quand le président se déplace dans les différentes régions“, a-t-il regretté avant de réclamer la tête de Abdou Karim Sall. “C’est pourquoi nous avons demandé son départ au niveau de l’Artp parce qu’il est en train de tuer cette boite“.

(Source : Sénégo, 25 juillet 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)