twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

OSIWA et OSJI organisent une consultation régionale sur la liberté d’information, lundi

vendredi 28 septembre 2012

Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) et Open Society Justice Initiative (OSJI) conduisent à Dakar une consultation régionale de trois jours à partir de lundi, à 9 heures, à l’hôtel Novotel, sur ’’l’équilibre entre la liberté d’information et la sécurité territoriale dans les démocraties ouest-africaines’’, indique un communiqué parvenu à l’Aps.

La consultation vise à participer au débat en cours sur la manière de développer une relation viable entre la question légitime de la sécurité nationale et la promotion du droit du public à la liberté d’information, selon la même source.

’’Les réticences de la plupart des États de la région à répondre à la demande des populations d’une gouvernance transparente et plus responsable du service public les conduisent à vider le principe de droit d’accès à l’information de son sens’’, explique Afia Asantewaa Asare-Kyei, chargée du programme "Droit, Justice et Droits Humains à OSIWA", citée dans le texte.

‘’En Afrique de l’Ouest, la promulgation de toutes les lois relatives à l’accès à l’information est encore très embryonnaire, avec seulement quatre pays ayant des lois sur la liberté d’information et un autre (la Guinée) dans lequel ces lois ne sont pas encore opérationnelles’’, précise le texte.

Ceci en dépit de la ratification par tous les pays de la région de la Charte africaine qui prévoit le droit à l’accès à l’information en son article 9.

Plus de quatre-vingts participants dont des membres de gouvernement dans les secteurs de la sécurité, du renseignement et de la police, venant d’Afrique de l’Ouest et du Centre sont attendus à Dakar, pour discuter des possibilités d’arriver à un juste équilibre entre la liberté d’information et la sécurité nationale dans la région.

Des journalistes et des représentants d’organisations professionnelles de journalistes, des membres de la société civile, des parlementaires, des universitaires, des décideurs et des juristes des différents pays de l’Afrique de l’Ouest seront aussi présents à cette consultation.

(Source : APS, 28 septembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)