twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange : Ces services qui font le bonheur des sénégalais

mercredi 22 août 2012

L’opérateur téléphonique Orange est devenu en quelques années, leader (et de loin !) sur le marché sénégalais En effet, avec plus de 6 500 000 lignes actives et 64% de part de marché (chiffres Aout 2012), Orange fait la course en tête chez les opérateurs téléphoniques sénégalais.

Ce succès, d’abord historique avec le groupe Sonatel (anciennement leader du marché qui adopte la marque Orange en 2006) est aussi dû à un gros investissement et une forte innovation technologique mais surtout à un ensemble de services innovants, qui répondent à des besoins spécifiques des consommateurs.

Ces services, aux noms souvent très familiers ont la particularité de répondre à des besoins spécifiques des sénégalais et collent avec des réalités socio-économiques.

Petit tour d’horizon de quelques uns de ces services qui font le bonheur des sénégalais :

Seddo ou l’art de Partager

Seddo est le service d’Orange qui permet de partager du crédit de communication entre abonnés en prépayés. A travers le menu USSD (mais aussi par SMS), un abonné Orange peut choisir d’offrir du crédit de communication en « valeur monétaire » à un autre client Orange en saisissant son n° de téléphone.

Pas besoin de vous dire que ce service est très prisé surtout chez les éternels « gnaanekatou crédits » mais aussi « sathieukatou crédits » d’où l’intérêt de protéger l’accès à ce service par un code secret à 4 chiffres.

Aujourd’hui, ce service s’est surtout développé dans la vente en détails, avec la possibilité de recharger son compte chez des vendeurs « agrées » à partir de 100FCFA. Très utile donc pour les petits budgets.

Seul bémol, le seddo partage de crédit est limité à 5 transactions par jour et le montant total partagé par jour ne peut dépasser 10 000FCFA.

« Fayalma » à défaut de pouvoir « seddo »

« Ma petite amie me demande toujours de lui acheter du crédit mais j’ai comme l’impression qu’elle l’utilise pour appeler d’autres personnes, (d’autres gars ?) » : Vous vous êtes déjà posé cette question, vous avez des doutes ? Alors ce tout nouveau service d’Orange répondra à vos besoins.

« Fayalma » permet en effet à un client Orange de supporter le cout d’un appel qu’il reçoit d’un autre correspondant. Pratique donc si vous souhaitez supporter le coût de communication de votre petite amie lorsqu’elle vous appelle, encore faut-il que vous ayez suffisamment de crédit.

Seul conseil, évitez de l’accorder à des personnes un peu trop bavardes, au risque de devoir souvent raccrocher ou simplement éviter de décrocher.

SOS Crédit ou comment se faire « lebbal »

Pour les érudits du « je n’ai pas de crédit » et pour faire face aux fins de mois difficiles, il y’a toujours le service SOS Crédit, qui permet de bénéficier d’un crédit pour vos appels d’urgence lorsque vous êtes à court de crédit. Ainsi l’abonné peut faire un prêt de crédit allant jusqu’à 250FCFA mais pour cela il doit remplir un certain nombre de conditions :

  • avoir une ancienneté minimum de 6 mois
  • avoir rechargé au moins 100 F le mois précédent la demande de prêt de 100F
  • avoir rechargé au moins 250 F le mois précédent la demande de prêt de 250F
  • avoir un crédit entre 0 et 28 F sur son compte au moment de la demande.

Bien évidemment, le montant emprunté sera déduit de votre prochain rechargement. Ce service est donc pratique si on souhaite en urgence passer un appel ou envoyer un sms pour… demander un « seddo » d’urgence J

« Rappelle-moi » : Pour ceux qui ne peuvent même plus bipper

Pour ceux qui ont touché le fond, le fond du fond, c’est-à-dire qui non seulement n’ont plus de crédit mais ne bénéficient pas de « fayalma » et ont utilisé leur réserve de prêt de crédit, il y’a encore l’ultime service « rappelle moi » ou « woo ma » pour les plus intimes.

Ce service gratuit permet d’envoyer à un autre abonné Orange un message de demande de rappel. Pour cela, il suffit de taper #120#, puis entrer le numéro de votre correspondant, et validez l’envoi. Le destinataire du message reçoit le message « Rappelle-moi au XXX XX XX (votre numéro) ».

En général, quand vous recevez ce genre de message, vous rappelez aussitôt votre « ami » (OU PAS !) parce que là vous vous dites qu’il a vraiment touché le fond. OU…vous ne l’appelez pas DU TOUT parce que vous savez ce qu’il va vous demander : Du crédit !!!

Il existe certainement d’autres services innovants, mais voilà ceux qui sont sans doute les plus utilisés par les abonnés Orange parce qu’étant ceux qui collent le mieux avec les réalités socio-économiques du pays.

Mais aucun de ces services ne pourra détrôner le fameux « bipper », moins cher qu’un SMS gratuit et… marche avec tous les opérateurs.

(Source : Malick Dièye : Blog d’actualité en management des systèmes d’information, 22 août 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)