twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouvelles technologies : Une Académie régionale Cisco à l’Ucad

jeudi 2 octobre 2003

Si, depuis des années, les entreprises étaient obligés d’envoyer leurs employés à l’étranger pour des formations de haut niveau en réseaux et avoir avoir la certification Ccna (Cisco certified network associasse), il est désormais possible de rester au Sénégal et devenir un spécialiste en réseaux. En effet, le leader mondial d’interconnexion de réseaux, Cisco Systems, l’Usaid, le Pnud et la direction informatique de l’Etat viennent de créer une Académie régionale Cisco à l’Ucad. Et une trentaine d’instructeurs potentiels viennent de boucler une session de formation aux technologies de réseaux informatiques.

Selon le responsable de l’Académie régionale Cisco Ucad, Boubakar Barry, cette formation vise à pallier le manque de spécialistes dans ce secteur, surtout dans des pays comme les nôtres. Maintenant, avec les Académies locales Cisco qui seront créées à travers le Sénégal, les agents qui le désirent pourront êtres formés dans ce secteur « qui est un secteur de pointe », soutient Boubakar Barry, par ailleurs, directeur du centre de calculs informatiques de l’Ucad.

Pour l’heure, une dizaine d’Académies verront le jour, notamment dans les Cem Marthin Luther King et Grand Yoff, l’Ecole Multinationale des Postes, l’Esp de Thiés, la maison d’éducation Mariama Bâ, etc.

Ces centres vont permettre à terme « de disposer d’un personnel de haut niveau dans le domaine des réseaux pour le développement des nouvelles technologies au Sénégal », avise le directeur du centre de calculs.

Il faut jouter que les centres n’ont pas été choisis au hasard, car précise M. Barry : « Il faut disposer de locaux adéquats, d’un nombre de machines, d’une connexion Internet fiable et de ressources humaines qui seront capables de dispenser les enseignements prévus dans le cadre du cycle. »

Par ailleurs, le responsable de l’Académie régionale est d’avis qu’avec cette formation de haut niveau recherchée à travers le monde, « il revient aux sociétés de la place et à l’Etat qui a un projet ambitieux de modernisation de l’état civil, de tirer profit de la mise en place de réseaux informatiques ».

M. Barry reste convaincu que : « d’ici peu, il y aura un besoin réel de spécialistes et en ce moment là, les Académies seront de bons réservoirs. »

M. Barry a, par ailleurs indiquer que le seul fait d’avoir cette certification ne suffit pas car, « il faut que les personnes qui ont une telle expertise soient motivées et rénumèrées selon leurs compétences ».

En tout cas, les futurs instructrices et instructeurs, qui sont des enseignants pour la plupart, saluent l’initiative de création des académies. « Cette formation vient à son heure car les enseignants ne doivent pas être des analphabètes du 21éme siècle », a témoigné un professeur de Sciences physiques à la maison d’éducation Mariama Bâ. Toutefois, les quinze jours de la formation ont été jugés courts par certains stagiaires. La formation « a été difficile pour tout le monde », a reconnu l’instructeur de l’University of central England de Birmingham Hervé Carpentier.

Mor Talla GAYE

(Source : Le Quotidien 2 octobre 2003)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)