twitter facebook rss

Opportunités

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouvelle hausse des tarifs sur les appels entrant au Sénégal

mercredi 20 février 2013

Depuis le 1er Février 2013, les immigres sénégalais ont constaté une hausse substantielle des tarifs des appels entrants au le Sénégal. Mais qui de la Sonatel ou de l’Etat du Sénégal est à l’ origine de cette hausse ?

Dans tous les cas, ces deux parties si promptes à communiquer sur la nécessité ou les méfaits de la surtaxe sur les appels entrants gardent curieusement le mutisme total dans cette affaire.

Tout porte à croire que l’Etat du Sénégal et les opérateurs de Telecom auraient négocié au détriment des consommateurs et plus particulièrement des immigrés sénégalais qui ne savent plus à quel saint se fier.

En effet, le défaut de communication portant sur ce dossier est loin d’arranger les choses pour ces consommateurs en grande partie constitués de populations immigrées sénégalaises. Sous le régime du Président Wade, l’Etat et la Sonatel avaient suffisamment communiqué pour défendre leurs positions respectives sur la question. Cela avait permis une meilleure information des sénégalais de l’extérieur en leur donnant une idée plus précise des tarifs légaux de communication alors en vigueur. « Cette hausse constatée est de mauvais gout » déplore ce sénégalais de Harlem à New York qui estime que les immigrés sénégalais risquent d’être à la merci des opérateurs Telecom. Ces derniers pourraient appliquer des tarifs exorbitants sous le couvert de cette hausse passée sous silence.

Même son de cloche pour ce responsable que nous avons contacté chez un opérateur Telecom étranger dont les services sont très utilisés par les immigrés africains : « nous ignorons les causes de cette hausse mais avons pu constater comme tout le monde que la minute de communication vers les lignes Orange-Sonatel nous est maintenant facturée à 0,275 dollar au lieu de 0,20 dollar, soit une hausse de 37.5% ».

En abrogeant le décret portant sur les appels entrants dès le mois de Mai 2012, le Président Macky Sall avait tenu à appliquer une des promesses électorales, qui fut une doléance majeure des sénégalais de la Diaspora. Abordant l’abrogation du fameux décret sur la surtaxe des appels entrants imposée par le régime précèdent, un conseiller en communication du Président Macky Sall s’était fièrement confié au Journal Sud Quotidien en ces termes : « L’annulation du décret portant sur les appels entrants entre dans le cadre de la restauration de la République mais aussi de la philosophie et l’état d’esprit du Président de la République Macky Sall qui sont fondamentalement axés sur la justice sociale ».

Qu’est-ce qui peut donc expliquer un tel revirement de situation neuf mois seulement après ? Est-ce un premier cas de « Wakh Wakhete » version Macky Sall ou le signe d’un tâtonnement au plus haut sommet de l’Etat ? En attendant d’en savoir plus sur les détails et les véritables motivations de cette hausse, les sénégalais de l’extérieur vont devoir débourser beaucoup plus que d’habitude pour appeler leurs familles au Sénégal. Qui disait que les promesses électorales n’engagent que ceux qui y croient ?

(Source : Dakar Actu, 20 février 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)