twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouvel habillage du JT de la télévision : A quand la révolution du contenu ?

samedi 2 août 2003

La télévision nationale a acquis des " moyens techniques substantiels ". Et l’on annonce pour " très prochainement ", la réception de nouvelles caméras high-tech qui devraient permettre de mieux faire sortir les formes et les reliefs du nouveau décor du Journal télévisé (Jt). Seulement, le décor n’est pas tout. Et il en faudra bien plus pour que l’on adhère définitivement au credo : Le public, notre raison d’être.

Carte du Sénégal, de l’Afrique, mappemonde, baobab, images et couleurs nouvelles… Tels sont les éléments qui enjolivent désormais le plateau new-look du Journal télévisé (Jt). Un relookage que les tous téléspectateurs ont certainement vite remarqué, eux qui se sont toujours offusqués du caractère aride et austère du plateau de leur Jt, en comparaison avec ce qui se fait ailleurs. Bref, le nouveau concept esthétique de la télévision nationale sénégalaise est né.

Responsable du service photos et décors, Khar Fall a lui-même précisé à l’Agence de presse sénégalaise (Aps) qu’" il s’agit d’une réponse positive par rapport à l’ancien décor qui a été souvent l’objet de critiques de la part de certains téléspectateurs ". " Ces téléspectateurs, a-t-il poursuivi, ne trouvaient pas à leur goût les lignes horizontales et la couleur un peu agressive de l’ancien décor ". Quant aux nouvelles images, elles ne découlent en rien du hasard. " Elles répondent à des convictions panafricaines avec la carte du continent ", a expliqué M. Fall qui précise par ailleurs que " la mappemonde traduit ainsi l’universalité, l’info à grande échelle ". En surimpression, une carte du Sénégal donne l’image d’en avoir deux avec une couleur verte qui, dans la conception de M. Fall, symbolise " un Sénégal vert qui tend vers le développement et l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire ".

Dans les détails, la carte du Sénégal dévoile le découpage administratif des 11 régions du pays. Sur le choix des couleurs qui font rayonner le décor, explications de Khar Fall : " Le bleu est techniquement une couleur de base en télévision et l’utilisation dégradée de cette couleur permet de mettre beaucoup plus en valeur le présentateur que le décor lui-même ". Pour la réalisation de toutes ces prouesses, la Rts a acquis de moyens techniques substantiels. Et l’on annonce pour " très prochainement ", la réception de nouvelles caméras high-tech qui vont permettre de mieux faire sortir les formes et les reliefs du nouveau décor. Seulement, le décor n’est pas tout. Et il en faudra bien plus pour que l’on adhère définitivement au credo : Le public, notre raison d’être. Une révolution programmatique - de contenu précisément - est de ce point de vue un impératif que ne cessent de réclamer les téléspectateurs eux-mêmes. Sous ce rapport, il existe au Sénégal une masse énorme de productions endogènes de haute facture que les chargés de programme à la Rts gagneraient à rendre visibles. " Faute de quoi, les actions entreprises (Ndlr : l’habillage esthétique) ne seraient rien moins que du vulgaire tape-à-l’œil " a affirmé, sous le couvert de l’anonymat, un animateur d’émission à la Rts. Et de préciser que ces " réaménagements du décor " qui " n’interviennent qu’à la fréquence de chaque nomination d’un nouveau directeur général ", n’ont jamais été accompagnés de réformes sérieuses du point de vue du contenu. Or, " c’est à ce niveau surtout que la télévision doit absolument faire sa mue ".

Parmi les solutions préconisées par des producteurs privés, l’on retiendra " la nécessité d’une libéralisation de l’espace audiovisuel ". Sans elle, " la Rts manquera toujours d’initiatives et se contentera uniquement de fourguer des émissions-navets, résidus des réalités venues d’ailleurs ".

Félix NZALE

(Source : Sud Quotidien 2 août 2003)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)