twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouveaux membres du CNRA : Macky valide la liste de BT

mercredi 7 novembre 2012

Avec les huit (8) personnalités qui viennent d’être nommées aux fonctions de membres du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (Cnra), le président Babacar Touré se retrouve avec des collaborateurs qu’il n’avait pour la plupart jamais rencontrés. C’est pourtant lui qui les avait proposés au président Macky Sall, le chef de l’Etat lui ayant laissé la liberté de choisir sur une liste de plusieurs candidats eux-mêmes sélectionnés avec l’aide de structures et personnes physiques mandatées à cet effet par le même président Touré au lendemain de sa prise de fonctions, le 17 septembre dernier.

Selon une source bien informée à la présidence de la République, Babacar Touré avait reçu du Chef de l’Etat, carte blanche pour choisir ses collaborateurs, à la seule condition de respecter l’origine socio-professionnelle des candidats, ainsi que prévue par la Loi N° 200-04 du 4 janvier 2006, portant création du conseil national de régulation de l’audiovisuel.

De son côté, a-t-on indiqué de même source, le nouveau président du CNRA qui a pris services le 13 septembre 2012, soit quatre jours après sa nomination, a engagé avec M. El Hadji Kassé, Conseiller Spécial du président de la République, une série de consultations avec des personnalités de divers horizons pour aboutir à une liste finale, au bout de plusieurs semaines d’entretiens et de contacts.

La démarche de Babacar Touré aurait été dictée par une volonté de promouvoir la plus grande diversité dans la composition de son équipe.

Ont ainsi été pris en compte l’équilibre de Genre, la diversité religieuse la variété linguistique et l’origine géographique. Pour ce dernier critère, la Casamance a été privilégiée. Mme Caroline Thiam (Mouvements et Associations de femmes) et Aliou Sow (Conseil National de la Jeunesse) ont le double profil de représenter des segments de société prévus par la loi et surtout les régions périphériques de Ziguinchor et Kolda.

Comme gage de son engagement à ne point interférer dans la marche du CNRA dont il entend respecter l’indépendance d’action dans ses missions de régulation, le président Macky Sall a validé la liste soumise à son appréciation. Les désormais membres du CNRA sont nommés pour un mandat de six ans.

Trois parmi ces membres ont une expérience avérée de l’audiovisuel. Il s’agit de Jean Meïssa Diop, journaliste et critique audiovisuel, précédemment directeur de publication du quotidien Walf Grand Place, Mme Sokhna Benga, écrivaine de renommée, co-animatrice du magazine Le Grand Rendez-vous sur la 2STv et Ibrahima Mbaye Sopé, réalisateur des feuilletons télévisés Mayacine ak Dial et Denkendo qui passe actuellement sur la RDV. Le premier a été choisi au titre de professionnel de la Communication, Mme Benga pour le monde des Lettres et Sopé pour celui des Arts.

Plus discrètement, Matar Sall, juriste, membre du Forum Civil et représentant les mouvements de Droit de l’Homme, travaille beaucoup avec les médias, autant comme chercheur que comme membre de structures mises en place par les journalistes eux-mêmes : Cored et Comité de pilotage du Conseil Supérieur de la Presse (Csp), notamment.

M. Fadel Dia, enseignant à la retraite et représentant le 3ème Age, est connu des lecteurs de la presse quotidienne et hebdomadaire, pour ses contributions sur les grandes questions qui agitent le landerneau politique et la société sénégalaise en général.

Mme Jeanne Lopis-Sylla représente la communauté universitaire. Linguiste, Chercheur à l’IFAN/Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Au titre des fonctions assumées par Mme Lopis-Sylla, on relève notamment : Chef du Laboratoire de Linguistique de l’IFAN (UCAD), Chargée de Mission auprès du Directeur de l’IFAN, Rédacteur en chef du Bulletin B, Sciences humaines, de l’IFAN (1993-1995), Responsable de l’Edition et de la Publication de l’Association des Chercheurs Sénégalais (ACS), Directeur de Publication de la revue bilingue français-anglais, Gouvernance locale, Observatoire de la Décentralisation, publiée par la Société africaine d’Education et de Formation pour le Développement (SAFEFOD), ONG spécialisée dans la production d’instruments de gestion des collectivités locales, l’alphabétisation et la formation des élus locaux.

Liste complète

- Fadel Dia : représentant personnes du 3ème âge
- Mme Jeanne Lopis-Sylla : représentant la communauté universitaire
- Mme Caroline Thiam : représentant Mouvements et Associations féminines
- Aliou Sow : représentant Conseil National de la Jeunesse
- Jean Meïssa Diop : représentant milieu des professionnels de la Communication
- Sokhna Benga : représentant du milieu des Lettres
- Ibrahima Mbaye Sopé : représentant du milieu des Arts
- Matar Sall : Mouvement des Droits de l’Homme
- Mme Marie Ndiaye Ngom : titulaire d’un DESS des Affaires a été nommée Secrétaire Exécutif du CNRA.

Abdoulaye Thiam

(Source : Sud Quotidien, 7 novembre 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)