twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouveau plan de numérotation téléphonique : On passe de sept à hit chiffres en juillet

vendredi 5 janvier 2007

Pour faire face à la saturation de l’actuel plan de numérotage à sept chiffres et à la forte demande résultant de l’intégration de nouveaux services et opérateurs, un nouveau plan national de numérotation téléphonique verra le passage de 7 à 8 chiffres à compter du 1er juillet 2007. Ce nouveau plan dont la durée prévisionnelle est de 20 ans offrirait une capacité de 100 millions de nouveaux numéros, selon les estimations.

Si l’on s’en tient à ce qui se passe ailleurs, dans la nouvelle structure du plan de numérotation qui prendra effet le 1er juillet 2007, en principe sur la base du respect de l’organisation actuelle du réseau et la hiérarchie d’acheminement des communications qui en découle, toutes les lettres peuvent prendre des valeurs comprises entre 0 et 9. Aussi, les deux premiers chiffres (AB) ou blocs de numéros désignent le service ou le réseau. Les six chiffres restants (PQMCDU) désignent l’utilisateur, sauf lorsqu’il y a une spécification particulière. Le chiffre affecté à la lettre A correspond au service ou au réseau, tandis que celui affecté à la lettre B désigne l’opérateur, la technologie ou le service. Aussi, à Dakar et dans les régions, les numéros fixes se verront ajouter le chiffre 2 devant les anciens numéros, et le chiffre 7 précédera les actuels numéros pour les services mobiles de l’ensemble des opérateurs, si l’on en croît les explications des responsables de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp). C’est sur leur initiative qu’une journée de concertation sur le nouveau plan de numérotation s’est tenue hier à Dakar avec pour objet de valider le document du projet d’un nouveau plan de numérotation des télécommunications. Il y apparaît que le développement des réseaux téléphoniques a entraîné une croissance du nombre d’utilisateurs passant, au 30 septembre dernier, d’un parc de 274 054 abonnés au téléphone fixe à 2 641 111 au téléphone mobile.

Il semble ainsi que, entre autres conséquences, la saturation du réseau, l’absence de préfixes dédiés à des services et la faible lisibilité tarifaire pour le client final que la croissance exponentielle du parc des abonnés va provoquer en septembre 2007, commandent l’urgence pour l’Artp et l’ensemble des acteurs de téléphonie à mettre en place un nouveau plan national de numérotation avec l’objectif est de se conformer aux standards internationaux, tout en augmentant la capacité disponible. Aussi, c’est une capacité théorique de 100 millions de numéros avec une réserve disponible de 30 millions de numéros que permettrait la nouvelle configuration, en sus de la facilité d’utilisation que cela offrirait à l’utilisateur.

Rappelons enfin que le nouveau plan de numérotation des télécommunications répond aux recommandations de la Cedeao. Reste à savoir si sa mise en œuvre se fera en une ou deux phases qui se traduiraient d’abord par un basculement des réseaux mobiles GSM puis du réseau fixe.

Malick NDAW

(Sourcec : Sud Quotidien, 5 janvier 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)