twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nomination de Fatou Blondin Ndiaye Diop : la famille Blondin crie à l’abus

dimanche 27 juin 2010

Le président Wade vient de franchir un nouveau palier avec l’installation de son dernier gouvernement de 41 ministres, sans le chef du gouvernement. Hier populaire pour ses ministres douteux, aujourd’hui il nomme des ministres par forcing. Ce qui est arrivé avec Fatou Ndiaye Diop, au grand dam de la famille Blondin Diop.

Mme Fatou Ndiaye Blondin Diop est l’épouse d’Alioune Blondin Diop, frère de l’opposant Dr Dialo Diop, l’autre secrétaire général du Rassemblement national démocratique, une formation politique que le « pharaon du savoir », le professeur Cheikh Anta Diop, avait mise sur pied. Mme Diop servait, avec son mari, à l’étranger. C’est la veille de sa nomination qu’elle a été édifiée sur les intentions du président. Les services de ce dernier ne lui donneront pas le temps d’apprécier la proposition qui lui est faite et qu’elle verra, comme tous les Sénégalais, matérialisée. Depuis, sa belle famille est dans tous ses états. Car, il y’a eu forcing. C’est la nouvelle donne. Dès son premier gouvernement, le président Wade avait nommé ministre Marie Louise Tissa Mbengue. Ses prénoms étaient orignaux, mais, son Cv étalait qu’elle n’avait pas le profil de l’emploi. Après cette bévue, le président Wade fera, appel à des femmes au gouvernement, dont les moeurs douteuses seront rappelées. Elles seront par la suite révoquées. Maintenant, il nomme ministre Fatou Ndiaye Diop, qui est marié à un frère de feu Omar Diop Blondin. Un nom qui déchire et s’impose dans la nuit des temps, parce que décédé dans la geôle de Gorée, suite à son arrestation par le régime de Senghor. Blondin aurait succombé entre les bras de ses tortionnaires, s’ils ne l’ont pas directement liquidé. Omar Blondin Diop, rappelle sa famille, est « un symbole du refus ». C’est ce qui fait que sa famille n’apprécie pas la nomination de Mme Fatou Ndiaye Diop par « un président apatride, qui passe le clair de son temps à brader les ressources de son pays et à ternir son image de marque ». Il s’y ajoute que Mme Diop ne sera qu’une « figurante », parce que ministre chargée des Nouvelles techniques de l’information et de la communication. Une fonction que Thierno Ousmane Sy, fils du ministre d’État, garde des Sceaux, ministre de la Justice et ami de Wade, Cheikh Tidiane Sy, assure auprès du président de la République. La belle-famille de Mme Fatou Ndiaye Blondin Diop n’évacue pas qu’elle soit de la longue liste « des ministres éphémères ». Ce qui la courrouce davantage.

(Source : Xibar, 27 juin 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)