twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : la NCC a autorisé la vente de fréquences entre opérateurs télécoms

vendredi 17 août 2018

Le marché secondaire de fréquences télécoms- la vente de fréquences télécoms entre opérateurs- est déjà une réalité au Nigeria.

Pour les entreprises qui sont dans le besoin pour la fourniture de leurs services, plus besoin d’attendre l’organisation d’une vente aux enchères de ces ressources techniques par la Commission des Communication du Nigeria (NCC).

Olusola Teniola (photo), le président de l’Association des entreprises de télécommunications du Nigéria (ATCON), l’a confirmé. Il a toutefois fois ajouté qu’il ne dévoilerait pas les transactions actuellement en cours au regard du caractère hautement stratégique de ces dernières.

D’après le patron de l’ATCON, le marché secondaire des fréquences télécoms vient améliorer l’accès d’un plus grand nombre de personnes aux services télécoms. « Il existe certaines régions du pays dépourvues de services de télécommunications car les opérateurs qui ont les fréquences ne veulent pas y déployer de services. Mais avec des opérateurs disposés à déployer des services dans ces zones, ceux-ci pourront acheter la ressource chez celui qui la détient et couvrir la zone qui lui correspond en services télécoms. », a expliqué Olusola Teniola.

C’est au premier trimestre 2018 que la Commission des Communications du Nigeria (NCC) a rendu possible la commercialisation de fréquences entre opérateurs télécoms. Son objectif est de rendre l’attribution de fréquences plus rapide et efficace.

Bien qu’elle ait instauré cette liberté, la NCC conserve un droit de regard sur la transaction entre deux opérateurs télécoms.

(Source : Agence Ecofin, 17 août 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)