twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : l’unité de banque de paiement mobile de MTN a subi une perte frauduleuse de 53,7 millions $ en un mois

mercredi 29 juin 2022

En mai dernier, MTN a lancé son unité de banque de paiement au Nigeria. Tout comme son rival Airtel, la société veut profiter de la forte croissance des services financiers numériques. La nouvelle filiale travaille en partenariat avec des banques traditionnelles opérant dans le pays.

MoMo Payment Service Bank (Momo PSB), l’unité de service de paiements mobiles de MTN Nigeria, a subi une perte frauduleuse de 22,3 milliards de nairas (53,7 millions de dollars) en un mois d’activité. C’est ce qu’a déclaré l’opérateur de télécommunications qui a poursuivi en justice les 18 banques partenaires impliquées, dont Ecobank, Standard Chartered, Access Bank, United Bank for Africa.

Anthony Usoro Usoro, directeur général de MoMo PSB, explique que la fraude a été commise sur un total de 700 000 transactions, sur une période d’un mois. L’argent aurait été transféré par erreur sur 8000 comptes de clients. «  Les transferts sont dus au fait que le plaignant a subi des dommages liés à l’exploitation du système qui ont conduit auxdits débits. Il n’y a aucune transaction entre le plaignant [MoMo PSB, Ndlr] et les titulaires des comptes destinataires qui justifie le transfert des fonds vers ces comptes  », a déclaré Anthony Usoro Usoro sous serment.

C’est le 19 mai 2022 que MTN a annoncé le démarrage des activités de MoMo PSB au Nigeria, le même jour que son concurrent Airtel Nigeria. La société avait obtenu en avril l’autorisation finale de la Banque centrale du Nigeria (CBN) à cet effet. La société ambitionne de mieux se positionner sur le segment des services financiers numériques qui connaît une forte croissance depuis la pandémie de Covid-19. MTN voit dans la population non bancarisée une opportunité de croissance massive. Selon la société locale d’analyse de données Dataphyte, environ 38 millions d’adultes nigérians sont toujours exclus financièrement.

MoMo PSB espère obtenir une injonction du tribunal ordonnant le remboursement de la somme réclamée. La société s’appuie sur les dispositions du règlement de la Central Bank of Nigeria (CBN) sur les services instantanés de transfert électronique de fonds interbancaires, selon lesquelles «  le plaignant a droit au remboursement de son argent et à la fourniture des informations qu’il exige des défendeurs  ».

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 29 juin 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)