twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : CcHub offre le financement et l’expertise technique aux projets TIC contre le Covid-19

mercredi 18 mars 2020

L’un des plus grands incubateurs d’innovations technologiques d’Afrique, CcHub, annonce qu’il offrira un financement et un soutien technique aux projets technologiques visant à réduire le Covid-19 et son impact social et économique sur le continent. Bosun Tijani, le PDG de l’organisation basée à Lagos et Nairobi a publié à cet effet un appel à soumission de projet, cette semaine sur le site web de CcHub.

Il indique que CcHub fournira du financement allant de 5 000 à 10 0000 dollars aux entreprises porteuses de projets liés au Covid-19 dans les domaines de la communication du dernier kilomètre, le soutien aux personnes infectées et les plus vulnérables, la production de fournitures médicales essentielles et le soutien aux chaînes d’approvisionnement alimentaire perturbées.

A travers cette action, Bosun Tijani espère que CcHub pourra utiliser son réseau et ses ressources pour limiter la propagation et les dégâts du Covid-19 en Afrique. Il craint que si certains pays africains atteignent le niveau de l’Italie ou du Royaume-Uni, leur système de santé ne puisse pas faire face à la crise.

« Je pense que Lagos et le Nigeria sont dans le déni. Certains gouvernements africains prennent des mesures, mais en Afrique, l’accent a été mis sur les mesures aux points d’entrée, qui ne sont pas fiables [...] Nous n’avons pas les systèmes de santé pour contenir la maladie. Nous n’avons pas le système de protection sociale qui peut fonctionner pour les plus vulnérables, comme les personnes âgées, nous ne fabriquons pas la plupart de ces fournitures médicales et notre chaîne d’approvisionnement alimentaire n’est pas fiable », déplore Bosun Tijani.

(Source : Agence Ecofin, 18 mars 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)