twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nébuleuse affaire de détournement de fonds au cœur du premier opérateur de téléphonie : Encore un scandale à la Sonatel

jeudi 21 janvier 2010

Comptable à la Sonatel Multimédia, B. Diaw était avant-hier renvoyé devant le tribunal par le juge d’instruction après son inculpation. Son employeur, qui l’a licencié entre-temps, lui reproche d’avoir fait main basse sur une importante somme d’argent versée par le Crédit du Sénégal. Des faits contestés par le mis en cause devant les enquêteurs, le magistrat instructeur et même au Tribunal. Chose bizarre, la banque sollicitée pour sortir une décharge confirmant que le mis en cause a encaissé l’argent s’est juste contentée d’une photocopie de la carte d’identité de B.Diaw, qui sera fixé sur son sort le 16 février prochain. Le parquet demande cinq ans de prison ferme contre le prévenu qui, pour échapper à la prison, a consigné le montant indexé.

C’est à croire que les vieux démons rôdent autour de la Sonatel. Alors que le tribunal a renvoyé au mois prochain pour jugement une affaire de corruption qui a éclaté au cœur de la boîte, un autre dossier relatif cette fois-ci à un détournement de fonds, aux relents mystérieux, était évoqué avant-hier devant le Tribunal hors classe de Dakar. En fait, l’affaire a été gérée dans la plus grande discrétion puisqu’elle était au centre d’une instruction avant que le mis en cause principal, B.Diaw ne soit renvoyé devant le tribunal pour jugement. Ce cadre était le comptable de la Sonatel Multimédia, en face de la Cathédrale, et il est poursuivi pour des faits de détournement de fonds. On ignore pour le moment le montant, mais B.Diaw a comparu hier libre, alors que sa défense était assurée par Me Pape Jean Sèye. Le parquet a requis cinq ans de prison contre le mis en cause et c’est le 16 février prochain que le délibéré sera connu. N’empêche, l’affaire comporte plusieurs zones d’ombre et pour cause. Selon des sources judiciaires, c’est après un contrôle que la Sonatel avait constaté la disparition d’une importante somme d’argent supposée avoir été versée par le Crédit du Sénégal. Les vérifications ont conclu à des soupçons sur B.Diaw avant que la justice ne soit saisie. Après l’enquête policière, le parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire. Mais devant le juge d’instruction, tout comme devant l enquêteur, B.D, licencié suite à cette affaire, a nié les faits. Idem hier devant le Tribunal. D’ailleurs, ses avocats ont brandi lors des plaidoiries une bizarrerie. À la suite de l’affaire, la Sonatel avait écrit au Crédit du Sénégal pour lui demander la décharge attestant que le comptable avait bel et bien encaissé l’argent disparu. Cependant, en lieu et place d’une décharge, la banque n’a communiqué que la...photocopie de la carte d’identité du mis en cause. Toute chose qui fait que les conseils de la défense continuent de croire que leur client n’a pas pris le montant indexé. Tout de même, pour éviter d’être placé sous mandat de dépôt, il avait consigné la somme supposée détournée devant le juge d’instruction lors de son audition dans le fond. Reste maintenant à savoir si le tribunal va donner raison à B.Diaw ou à la Sonatel.

Cheikh Mbacké Guissé

(Source : L’As, 21 janvier 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)