twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nancy Ndiaye Ngom salue le comportement des médias et des politiciens

jeudi 19 janvier 2012

La présidente du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) Nancy Ndiaye Ngom a salué ’’le comportement responsable’’ des médias et des politiciens en ce début de pré-campagne électorale, estimant qu’il n’y a pas encore de ‘’dérapage et de heurt’’.

‘’Je ne décerne pas de satisfecit et je ne suis pas juge. Nous ne sommes que des arbitres et nous devons être à équidistance de tous. L’essentiel c’est que les médias puissent respecter le contenu de la loi et jusqu’ici vous l’avez fait’’, a fait remarquer la président de CNRA.

Elle s’exprimait, mercredi, au cours d’une rencontre avec les représentants des coalitions et des candidats déclarés à l’élection présidentielle du 26 février 2012 sur la régulation durant le processus électoral.

‘’La pré-campagne est une période contraignante, faite de nuances et nous avons appelé les professionnels à les respecter et ils essaient jusqu’ici de le faire’’, a-t-elle relevé.

La présidente de l’instance de régulation a souligné ’’le fair-play’’ des partis politiques et des différents candidats mais surtout l’état d’esprit serein qui a prévalu au cours de la rencontre.

‘’Je puis dire que le Sénégal est un grand pays, l’ensemble des partis se retrouve et échange sur la diffusion de leurs messages sans heurt, sans élever la voix et sans passion. Nous pouvons dire que nous avons de l’espoir’’, a encore souligné la présidente du CNRA.

Elle a insisté sur la notion de pré-campagne, rappelant que c’est un acquis démocratique unique au Sénégal à préserver et à renforcer.

‘’Mon sentiment, c’est que c’est une période de calme qui permet aux populations d’avoir une écoute attentive pour pouvoir apprécier de manière nette et précise les programmes de société des différents candidats au suffrage universel. On doit s’en féliciter’’, a-t-elle estimé.

Mme Ngom a rappelé que le CNRA continuera de veiller au respect des dispositions contenues dans l’article L 63 du code électoral.

‘’Les politiques peuvent continuer à mener leurs activités. On veillera à ce qu’aucun message de propagande ou de soutien ne soit diffusé lors des manifestations. Dès qu’on se rendra compte qu’il y a dérapage, on arrête’’, a-t-elle prévenu.

(Source : APS, 19 janvier 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)