twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

NTIC en Afrique de l’Ouest et du Centre : Concertation des experts en vue du forum d’Athènes

mardi 18 juillet 2006

« Gouvernance des Tic et stratégies post-Smsi en Afrique de l’Ouest et du Centre », c’est le thème de l’atelier régional organisé par le projet Cipaco de l’Institut Panos de l’Afrique de l’Ouest à Saly. La rencontre s’est achevée samedi, après trois jours de travaux laborieux, visant entre autres problématiques les nouvelles technologies, à harmoniser les points de vue et les politiques en vue du prochain forum sur la gouvernance de l’Internet en novembre prochain à Athènes.

Ouvert jeudi matin par le ministre des Postes, Télécommunications et des Ntic, Joseph Ndong, l’atelier « Gouvernance des Tic et stratégies post-Smsi en Afrique de l’Ouest et du Centre », a réuni une quarantaine de hauts cadres africains évoluant dans le domaine des Tic dans le privé, au niveau institutionnel ou gouvernemental et dans la Société civile.

L’objectif est de parvenir à mettre en place les meilleures conditions et les cadres législatifs et réglementaires garantissant une gouvernance inclusive et efficiente des Technologies de l’information et de la communication et en particulier de l’Internet.

Les discussions riches ont abordé un large panel de questions telles que « Les enjeux des politiques internationales en Afrique, les stratégies et les traitements pour leur donner un impact réel », l’évolution vers des sociétés plus inclusives prenant en compte toutes les composantes de la société. Cet atelier régional a également engagé des débats sur le thème de la gouvernance de l’Internet, ses enjeux et les stratégies. Cette rencontre aura été pour l’institut Panos Afrique de l’Ouest (Ipao), l’occasion de remettre les prix du concours de production médiatique.

Ces prix « Ipao Sociétés de l’information » ont été remportés, pour le 1er prix en presse écrite (1 million de francs) par le nigérian Olusegun Ohimeh Oruame pour son article « Change is mobile phone » (le changement, c’est la téléphonie mobile). Le deuxième prix est revenu à la burkinabé Ramata Soré pour son article « Faire du bio à l’aide des Tic ». La troisième récompense est le Prix spécial Cipaco remporté par le béninois Fernand Nouwligbeto pour son article intitulé « Télécoms/Tic en Afrique : Réformer le cadre juridique pour doper la croissance économique ».

Cet atelier sur la gouvernance des Tic et les stratégies post Smsi en Afrique de l’Ouest et du Centre a visé deux objectifs. Il s’agit d’une part d’évaluer les enjeux prioritaires des politiques en Tic en Afrique de l’Ouest et du Centre par les différents acteurs, comprenant également le projet Cipaco de l’Ipao. D’autre part, l’atelier de Saly vise à harmoniser les points de vue et les politiques en vue du prochain forum sur la gouvernance de l’Internet en novembre prochain à Athènes.

Les participants ont lancé un appel en 18 points présenté par Ken Lohento, Coordonnateur du Cipaco et qui sera soumis aux différents acteurs, gouvernants, secteurs privés, Société civile, en vue d’une participation de l’Afrique à la gouvernance de l’Internet.

Cet appel plaide pour le développement d’infrastructures pour soutenir, en Afrique, le développement des Tic. Il espère davantage d’implication des organisation sous-régionale.

En outre, les participants ont souhaité que l’Afrique puisse mieux collaborer au processus actuel de la gouvernance de l’Internet, en intégrant réellement cette problématique, en perspective du 1er forum sur la gouvernance de l’Internet du 30 novembre au 2 octobre 2006 à Athènes en Grèce.

JEAN PIRES

(Source : Le Soleil, 18 juillet 2006)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)