twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

NEOM et OneWeb ont signé un accord de 200 millions $ pour apporter le haut débit par satellites en Afrique de l’Est

mercredi 27 octobre 2021

Le taux d’accès au haut débit est encore faible en Afrique de l’Est du fait de la concentration de la majorité des investissements télécoms en zone urbaine. NEOM a l’ambition d’aller au-delà en touchant davantage la zone rurale. La société va s’appuyer à cet effet sur la large infrastructure de OneWeb.

La société NEOM, à travers sa filiale NEOM Tech & Digital Holding Company, et le réseau mondial de communication par satellites OneWeb ont annoncé la signature d’un accord de coentreprise de 200 millions $, mardi 26 octobre.

La nouvelle entité aura l’exclusivité des droits de distribution des services de connectivité à haut débit de OneWeb en Arabie saoudite, au Moyen-Orient et dans plusieurs pays voisins d’Afrique de l’Est pendant sept ans. L’accord prendra effet à compter du lancement du réseau de satellites en orbite terrestre basse, prévu en 2023.

Selon Sunil Bharti Mittal, président exécutif de OneWeb, « cet accord contribuera à concrétiser notre vision commune de renforcer la connectivité en Arabie saoudite, au Moyen-Orient et en Afrique de l’Est. Il illustre le modèle par lequel les services de OneWeb atteindront des régions non connectées ou mal connectées – grâce à la coopération avec les gouvernements internationaux et les partenaires locaux ».

Le partenariat entre NEOM et OneWeb soutient la stratégie de connectivité internationale de NEOM Tech & Digital Holding Company. La société utilisera des connexions aux câbles de communication sous-marins et terrestres, la construction de réseaux 5G et fibre optique, et enfin des satellites en orbite terrestre basse pour sécuriser l’accès à des dizaines de téraoctets de capacité évolutive pour les entreprises et les communautés urbaines et rurales d’ici 2030.

L’Association mondiale des opérateurs de téléphonie (GSMA), dans son rapport « The Mobile Economy Sub-Saharan Africa 2021 », estime que le taux de pénétration du mobile en Afrique de l’Est, qui était de 44% en 2020, devrait grimper à seulement 48% en 2025. La 4G qui ne représentait que 11% de la technologie mobile proposée aux consommateurs ne représentera que 28% en 2025. NEOM compte capitaliser sur cette faible présence du très haut débit pour se positionner solidement sur le segment de la data et des services connexes.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 27 novembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)