twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mutations en cours dans l’entreprise : Sonatel exclut tout licenciement

mercredi 5 mars 2014

Coumba Sangaré,Directrice du département Communication institutionnelle et Responsabilité sociale d’entreprise de la Sonatel. La directrice du département Communication institutionnelle et Responsabilité sociale d’entreprise de la Sonatel exclut tout licenciement des travailleurs au sein de son entreprise dans le cadre des mutations en cours dans cette filiale de France télécoms. Même si les assurances du directeur général de Sonatel n’ont pas convaincu les syndicalistes, le top management de l’entreprise persiste dans son discours : il n’y aura pas de licenciements de travailleurs.

C’est ce que confirme, hier, la directrice du département Communication institutionnelle et Responsabilité sociale d’entreprise de cette filiale de France télécoms. Coumba Sangaré qui effectuait une visite de courtoisie au groupe Wal Fadjri, après sa nomination à ce poste, s’est voulue rassurante. « Il n’y aura pas de licenciement », a-t-elle déclaré. Non sans indiquer que c’est un problème de compréhension, de génération et d’appréhension du monde du travail car les gens ont toujours peur du changement. Evoquant les performances des différentes filiales du Groupe Sonatel dans la sous-région, elle souligne que celles-ci contribuent aujourd’hui à près de 50 % des revenus de Sonatel. A l’en croire, ce que Orange Mali génère comme bénéfice par exemple participe à la rémunération des actionnaires.

Cette somme permet aussi, selon elle, d’investir dans les actions de développement. « Les filiales sont autonomes. Sonatel n’a pas besoin d’investir là-dedans. Quand on voit de gros chiffres, ça affole un peu », a-t-elle fait savoir, faisant allusion aux 190 milliards de bénéfice engrangés par le groupe en 2013. Pour ce qui est de l’industrie de la téléphonie, M. Sangaré pense que le fait que chaque opérateur reste dans son coin pour bâtir son réseau, ses infrastructures, est une tendance lourde. Et qu’il est difficile dans ce cas de s’en sortir. Elle estime que c’est un modèle économique qui n’est plus viable. Ce qui, selon elle, a été compris par les équipementiers ou opérateurs qui louent de la capacité sur des plateformes pour éviter que chaque opérateur déploie son propre réseau. Mme Coumba Sangaré a pris fonction en janvier dernier à Dakar comme Directrice du département Communication institutionnelle et Responsabilité sociale d’entreprise. Elle a démarré ses fonctions à Orange-Mali depuis le lancement d’Ikatel (ancien nom de la société) en février 2003. Elle fut aussi Directrice des ventes à l’agence Sonatel de Médina à Dakar avant d’être Directrice de la Communication et des relations extérieures dans la filiale du Groupe Sonatel au Mali.

(Source : Wal Fadjri, 5 mars 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)