twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mouhamadou Lo, Président de la Cdp : « Nous avons enregistré 43 plaintes en 2014 relatives aux Sms abusifs »

mercredi 13 mai 2015

Après une première année d’existence en tant que toute nouvelle autorité de protection des données personnelles au Sénégal, Dr Mouhamadou Lo, Président de la Commission de protection des données personnelles (Cdp), a tiré un bilan satisfaisant des activités que sa structure a réalisé.

Ainsi, Dr Lo a annoncé qu’en 2014, sa Commission a enregistré plus de 250 dossiers dont 76 demandes d’autorisation portant sur des traitements sensibles, telles que les données biométriques, les données transférées à l’étranger, les données de santé, et autres, et 91 déclarations de traitement portant sur des systèmes de vidéosurveillance, des bases de données relatives aux ressources humaines, des fichiers de clients ou des abonnées de prestataires de services, etc.

A cela s’ajoute 43 plaintes dont les plus récurrentes sont relatives à l’utilisation excessive de Sms pour prospection commerciale ou incitation aux jeux, la publication de photos, de CV sur internet, l’utilisation de la vidéosurveillance, et autres.

Selon le sieur Lô, le traitement de certains de ces dossiers a conduit à des sanctions de mise en demeure et avertissement à l’endroit des mis en cause notamment les opérateurs de téléphonie mobile.

Au plan international, le président de la Cdp a révélé que sa structure a été accréditée par le comité exécutif de la Conférence internationale des Commissions chargées de la protection des données et de la vie privée. Selon lui, cette reconnaissance lui permet de collaborer et d’échanger avec toutes les autorités de protection, membres de cette association et de participer à l’élaboration de règles communes au niveau mondial.

Interpellé sur la question de l’écoute téléphonique au Sénégal, l’expert en protection des données personnelles, a fait savoir qu’il n’y a pas une loi établit pour sa réglementation. Mais, il a précisé que la personne victime d’un tel phénomène, peut porter plainte s’il elle a des preuves.

Pour les enregistrements clandestins, Dr Lo a souligné que la personne victime peut se plaindre à la Cdp afin qu’elle l’accompagne. Et, il y a des sanctions pénales et pécuniaires allant d’un à 100 millions FCFA.

Dr Mouhamadou Lo n’a pas manqué de souligner les défis que la Cdp fait face de nos jours. Il s’agit entre autres de risques liés à la collecte et au traitement des données de santé des Sénégalais, à l’utilisation des réseaux sociaux et les contraintes relatives à l’utilisation du « Cloud computing » du fait de l’hébergement des données personnelles hors du pays. Dr Lo faisait face aux journalistes ce mercredi 13 mai, au siège de la Cdp, pour informer sur la tenue du forum africain que la Cdp compte organiser les 19 et 20 mai prochain, à Dakar.

Cheikhou Aïdara

(Source : Seneweb, 13 mai 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)