twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Monnaie électronique : Orange décroche une licence dans quatre pays ouest-africains

mardi 1er mars 2016

Le groupe télécoms français a obtenu auprès de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) trois agréments pour devenir établissement émetteur de monnaie électronique au Sénégal, au Mali et en Cote d’Ivoire, a indiqué à Jeune Afrique Marc Rennard, le tout nouveau directeur général adjoint d’Orange chargé de l’expérience client et des services financiers sur mobile et ancien directeur exécutif Afrique, Moyen-Orient et Asie du groupe français de télécoms pendant dix ans (de 2006 à hier, lundi 29 février).

Le groupe français a également obtenu un agrément similaire auprès de la Banque centrale de la Guinée.

Concrètement, ces agréments d’émission de monnaie électronique permettront au groupe télécoms de gérer sans partenaire bancaire le paiement de factures ou des transferts d’argent à partir des comptes Orange Money de ses clients. Orange avait engagé dès fin 2014 les démarches afin d’obtenir de tels agréments, comme l’avait révélé Jeune Afrique.

Réglementation

« Ces agréments sont devenus nécessaires du fait de l’évolution de la réglementation. Ils vont nous permettre plus de flexibilité pour le développement de nouveaux services et nous donnent également davantage de responsabilités pour le bon respect du KYC [Know your customer, les processus de vérification d’identité des clients, Ndlr] », explique Marc Rennard.

Présent dans une vingtaine de pays d’Afrique et du Moyen-Orient, le groupe français y comptait 110 millions de clients au 31 décembre 2015, pour 16,4 millions de clients de sa solution de paiement mobile Orange Money (+31 % en un an).

En 2014, environ 4,5 milliards d’euros de transactions avaient été réalisées via Orange Money.

(Source : Jeune Afrique, 1er mars 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)