twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Monétique en Afrique de l’Ouest : Les banquiers veulent sécuriser le paiement par carte

mercredi 21 septembre 2005

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), dans son souci de procéder à la réforme de ses systèmes et moyens de paiement a décidé, entre autres mesures, d’adopter le mode de paiement monétique. Seulement, pour sécuriser le système, le Groupement Interbancaire monétique de l’Union monétaire ouest-africaine (Gim-Uemoa), instrument créé à cet effet, doit se mettre aux normes Europay Master Card (Emv), standard actuellement utilisé par tous les acteurs monétiques. C’est à cet effet qu’un séminaire de formation sur les concepts et problématique Emv sur les systèmes, à l’intention des banques de la zone Uemoa, se tient depuis hier à Dakar. Cette session de formation qui se terminera le 5 octobre prochain s’avère indispensable pour aider les membres du Gim-Uemoa dans la mise en place de leur projet monétique interne et du projet commun d’interbancarité et d’interopérabilité monétique.

Aussi, les membres de ce Groupement sous-régional tentent de s’aligner sur le modèle standard qui assure une meilleure sécurité dans les transactions financières monétiques. Cette mesure passe par la mise en œuvre de mécanisme d’authentification qui rendent difficile voire impossible la copie des informations contenues dans la carte ainsi que la duplication de la carte elle même.

Le même système, tout en améliorant le service au porteur de carte et en réduisant ainsi les frais téléphoniques des banques et commerçants, assure des services sûrs et rapides liés à l’utilisation de la puce. Il offre aussi une sécurité permettant d’effectuer des transactions off line. Pour toutes nouvelles acquisitions de matériels (Gab, Tpe etc.) et de solutions monétiques dans le cadre de leur projet interne, le Groupement recommande à ses membres de s’assurer de leur comptabilité aux normes Emv (Europay Master card).

Ibrahima DIAW

(source : Wal Fadjri, 21 septembre 2005)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)