twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Modou Ngom : ’’Le CNRA n’est pas une police des médias’’

mardi 21 avril 2009

Le responsable du secteur des médias et de la publicité au Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) Modou Ngom a précisé que la mission de l’instance n’est pas de ‘’faire la police’’ mais plutôt d’amener les acteurs des médias au respect de la réglementation telle que définie par la loi.

’’On ne cherche pas à faire la police mais il faut que les mentalités acceptent la réglementation parce que l’audiovisuel est régulé’’, a-t-il soutenu, lundi, au cours d’une conférence de presse bilan des pré campagne et campagne électorales à l’occasion des locales du 22 mars dernier.

‘’L’ouverture du paysage audiovisuel va nécessairement avec la régulation forte et acceptée. Que tous les esprits puissent se convertir à cette régulation’’, a encore estimé Modou Ngom.

Le CNRA, a-t-il relevé, ne cherche pas à sanctionner et parfois c’est contraint et forcé qu’il sévit contre des organes de presse qui refusent d’obtempérer à ses injonctions répétées.

Soulignant le cas des radios communautaires, M. Ngom a rappelé qu’elles sont régies pas des règles qui leur interdisent toute immixtion dans l’espace politique mais au grand regret du CNRA, elles ne se plient pas à la règle alors qu’elles ont opté pour ce genre de radio.

’’Les textes sont très clairs et dans toutes les démocraties du monde, les radios sont différenciées. Les responsables des radios communautaires ne peuvent pas dire et faire la même chose ce que les radios commerciales. Si elles ne sont pas satisfaites du cadre réglementaire mais ce n’est pas à nous le faire changer, ils n’ont qu’à s’adresser aux autorités et demander l’évolution de ce cadre. Nous notre mission est de faire respecter les règles du jeu par tous’’, a-t-il expliqué.

’’L’attitude responsable serait que quand on opte pour une radio communautaire, qu’on se soumette et demande l’évolution de ce cadre’’, a ajouté l’ancien directeur de la communication.

Vu le caractère extrêmement sensible des radios communautaires, Modou Ngom a rappelé qu’il serait dangereux de laisser faire. Pour sa part, la présidente du CNRA Nancy Ndiaye Ngom a insisté sur la concertation et la sensibilisation prônées par les responsables du Conseil auprès des acteurs.

’’Ça nous a beaucoup coûté de fermer parce que nous avons toujours prôné la concertation dans notre démarche. En un an et demi, nous avons été partout au Sénégal et on a attiré leur attention, on leur a parlé, discuté avec eux, mais malheureusement on se sait pas ce qui s’est passé’’, a-t-elle dit.

Le CNRA avait pris la décision de fermer trois radios communautaires pendant la campagne électorale reprochant à celles-ci d’avoir violé la loi en s’invitant dans le jeu politique alors qu’elles n’y avaient pas droit conformément à l’article 18 du cahier des charges applicable aux radios communautaires.

(Source : APS, 21 avril 2009)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)