twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mobiles : la percée africaine des marques chinoises

mardi 17 avril 2012

Les téléphones d’origine des marques Samsung, Motorola ou Nokia éprouvent toutes sortes de difficultés à s’imposer ces derniers mois sur le marché camerounais. « Seuls les nantis et les connaisseurs s’y intéressent encore », souligne K. Constant, dit Consty, vendeur de téléphone portable au marché congo à Douala.

Depuis plus d’un an environ, de nouveaux téléphones grand public fabriqués en Chine ont fait irruption sur le marché camerounais et proposent des téléphones mobiles à bas coûts, avec options (appareil photo, radio FM, vidéo, Bluetooth, etc.) et surtout avec une particularité : la garantie offerte. Il s’agit de téléphones portables de marque Itel, Tecno, Bird, ou encore le X-Net Phone de conception camerounaise.

Avec environ 10 000 FCFA au moins, on peut s’offrir un téléphone portable neuf avec une garantie d’un an en cas de problème. « En achetant un téléphone, on est rassuré quant à la qualité. Car, on peut revenir changer en cas de problème. Surtout, les prix sont attrayants », se réjouit Steve, étudiant.

Au marché central de Yaoundé, la société chinoise Tecno Telecom Limited a installé un centre d’écoute et de réparation de téléphones portables. C’est dans ce service après vente, situé non loin de la représentation locale d’Orange Cameroun, que se dirigent tous ceux qui rencontrent des problèmes avec un téléphone de marque Tecno. C’est toujours là où se trouve le service après-vente des téléphones portables de marque Itel, également consommés en Chine, d’où leur « grand succès au Cameroun », pour reprendre Henry Enyegue, responsable marketing à Tecno Telecom Limited.

« Ils ont une batterie qui a six jours d’autonomie et plusieurs options en fonction des prix qui varient entre 10000 et 25000 FCFA (15 à 40 €). Ce qui intéresse la majorité des Camerounais. Nous avons déjà cinq grands distributeurs au Cameroun avec près de 5000 téléphones de marque Itel distribués chaque mois », confie Henry Vidal Enyegue.

A côté de Techno et Itel, une autre marque de téléphone portable fait fière allure. C’est Bird. Ici, avec 9500 F Cfa, on peut se procurer un mobile de cette marque dont le service d’après vente est situé au lieu-dit montée Abbia. Anelka, vendeur de téléphones à l’avenue Kennedy, certifie écouler des centaines de téléphones de marque chinoise Bird au quotidien.

L’autre téléphone à bas coût qui dispose, lui, de six mois de garantie et le X-Net Phone, un téléphone conçu par une équipe d’ingénieurs camerounais et fabriqué en Chine. Dans le magasin X-Net Phone à l’avenue Kennedy, qui sert également de service après-vente, le X1 et le X1+ qui coûtent respectivement 10500 et 12500 F Cfa est déjà épuisé. Pour le moment, en attendant l’arrivée d’importantes cargaisons, le X-Net Phone de 19500 et 20000 F Cfa sont proposés.

Guy C. Moussi

(Source : Agence Ecofin, 17 avril 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)